Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 novembre 2011 4 03 /11 /novembre /2011 11:53

Ce gars, cette fille ; un couple de copains.

 

Ce gars, plus qu’un copain, certainement un ami pour mon Tané (mon homme en Tahitien…). Le lien ; un noyau de très bons copains, auquel se sont greffées des filles, puis des enfants…

 

Ce gars, détestablement campé sur l’apparence ; la belle bagnole, la montre de la marque qui signe la réussite, obnubilé par sa carrière professionnelle, … mais aussi un gars sensible, aimant rire, attachant, avec qui j’avais pu partager quelques moments de confidences. Du moins, voilà ce qu’il reste de mon ancien ressenti positif.

 

Cette fille. Forcément campée sur son image. Ob-nu-bi-lée par la diététique, l’anti-gluten, l’anti-gras, le sport, la balance…. Elle a frôlé le problème pathologique avec la nourriture. Sinon un mystère. De ces gens dont les paroles sont toujours imprécises, incomplètes, bizarres même. Finalement on ne sait pas s’il vous raconte des mensonges ou si c’est vous qui n’avait pas le bon traducteur. Je me souviens d’une conversation loufoque. Elle travaillait à NY lors des attentats. Ca fait super chic à raconter ! Elle était rentrée en France juste après car très choquée. En revenant de notre voyage à NY, j’avais eu envie de partager cette expérience avec elle, lui demander quels avaient été ces coins fétiches, ces habitudes là-bas, ces bons plans, allait-elle courir à Central Park,…. Elle m’avait répondu ; « je ne m’en souviens plus… ». Inutile de rentrer dans une polémique ; alzheimer, pas plus de travail à New York que de beurre en branche, … ?.

 

Ce qui est bien en posant les mots, c’est que la réalité de la situation apparait plus clairement…

 

Quels points communs entre nous ?

 

Il y a eu leur mariage. Après le mariage, les mois ont passé.

Lors d’une soirée, l’été 2010( !), elle est venue me parler, en douce. En tant que vétérante de l’infertilité, j’étais la parfaite petite oreille attentive pour qu’elle s’épanche sur ces mois d’attente où rien ne se passait. Pas de graine faisant son nid. J’avais tenu mon rôle consciencieusement, j’avais donné des conseils, … Mon cas n’intéressait pas, mes conseils oui.

Cette situation les perturbait. Mais les apparences étaient toujours sauvées vis-à-vis des autres ; la dernière montre, une carrière qui grimpe, …

 

Quelques mois plus tard, il y a un an, on apprend, à distance, qu’elle a eu un tout début d’accroche, de grossesse.

S’en suivent dosages hormonaux, examens, …, et on comprend (toujours dans l’imprécision la plus totale) que la conception allait sembler difficile pour eux.

Au delà de l’écoute qui nous revenait (en tant qu’anciens combattants !), mon Tané s’était aussi confié à son ami, certainement plus qu’à l’ordinaire, sur la difficulté de notre parcours (précis celui-là). Parcours communs (?). Il pensait, certainement et logiquement, être compris.

 

Très étrangement, leur situation paraissait plus grave ou désespérée que la notre, leurs parcours difficile, ... alors qu’ils n’avaient jamais fait le moindre commencement de début de traitement de PMA !

Plusieurs fois, mon Tané crut qu’ils faisaient une FIV. Son ami n’avait de cesse de lui dire qu’ils galéraient « comme nous » (nos FIV étaient parfois en cours), que c’était très dur !... ?!

 

Nous les revoyons cet été.

En présence de membres de leur famille, « le sujet désespéré » ne doit pas être évoqué, ou alors il faut faire très très attention…

Au cours d’une soirée entre copains (la seule de cet été), son regard à elle me cherche et n’a de cesse de vouloir m’accrocher. Je sais pourquoi. Je ne souhaite pas mordre à l’hameçon, je ne serai pas l’oreille attentive ce soir. J’ai ma dose moi aussi ! Au sens figuré mais au sens propre aussi (des restes de FSH qui circulent encore dans mon sang et ne me rendent pas très empathiques).

Elle réussit quand même à me prendre à parti à un moment où nous sommes seules. J’ai droit à un bref pathos sur la souffrance qu’on comprend si bien toutes les deux, celle ne pas arriver à avoir d’enfant, ... Elle serait prête à lâcher une larme. Je ne cille pas. Je ne supporte pas de donner de l’énergie sous forme d’empathie à des gens qui me semblent de plus en plus jouer un numéro.

 

Et arriva ce qui devait arriver.

Un mail de lui. Un mail général, adressé à toute la bande de copains. Je ne l’ai pas vu, je ne veux pas le voir.

Un mail de fanfaron avec une pièce attachée ; un scan d’échographie. Une vague allusion au fait que le rosé de cet été n’y est pas pour rien. Alcoolisée peut-être, mais une merveilleuse oeuvre de Dame Nature dans sa robe la plus pure... Comme Carla !! Emotions, quand tu nous tiens !! Arfff !

 

J’ai horreur des gens indélicats ! J’ai horreur des égoïstes !!

L’idée que mon Tané, l’homme que j’aime, ait pu se confier à un être qui n’a rien compris, mais alors rien de rien, m’insupporte !! Même pas un petit mot dans un mail à part. Même pas un millième de gramme d’empathie d'un ami, de gens qui ne se connaissaient même pas quand nous avions déjà envie d’un bébé ensemble. Que je me fasse duper, moi, qui parfois aurait pu me confier à n'"importe qui", même à une huître, histoire de lâcher toute cette souffrance. Mais pas lui !

 

Je n’ai jamais été rancunière. Arrivée à ce stade. L’impression d'être dupés. Choquée par un comportement. Je suis quasi certaine que je n’aurai plus une once, un nano ou même un pico gramme de fibre généreuse voire humaine avec ces gens.

 

Pour moi, ça sera bon vent ! Un gars, une fille, …

Voilà c’est dit.

 

homme polynésien 

 

NB relatif à mon Tané : afin de couper court à vos imaginations débordantes ; il est beau, très beau, mais ce n’est pas du tout le type Maori avec peau mate, tatouages, pagne en herbe, … rien de tout ça. Mais un Tané formidable, magnifique à mes yeux et mon coeur.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by La Vahiné - dans Etats d'âme de PMette
commenter cet article

commentaires

Cami 15/11/2011 17:18


Rha j'ai manqué le coche sur le moment, mais...
J'adore l'idée du cadeau pourri. Un truc qui fait du bruit, qui dure des années (ne lésine pas sur la qualité!), QUI SE REMONTE À LA MANIVELLE !! (surtout pas de piles).
Ou alors, TOUS LES ANS un cadeau pourri pour l'anniv. Non, pas tous les ans : oublie les vite !
Allez, courage, et des bises.


La Vahiné 17/11/2011 21:31



MERCI :). Dans un sens, je me serais bien creusé les méninges. D'un autre, ce serait perdre du temps pour des gens qui n'en valent pas la peine ! Donc tu raison; l'oubli est parfait ! Bises !



onthewaitingline 05/11/2011 09:55


Ah oui d'accord. L'indélicatesse quoi en fait. Tu as raison de leur souhaiter bon vent de tracer ta route.


La Vahiné 05/11/2011 13:25



Oui, je crois que tu as trouvé l'antithèse de notre livre ! Sur le moment, j'ai eu envie d'écrire. Ensuite j'ai un peu culpabilisé. Et maintenant, je suis soulagée !



snow 05/11/2011 09:13


c'est fou comme certains sont rivés sur eux et uniquement sur eux..a en oublier que tu es à coté bienveillant., mais il y a une fin à tout!
Pour le Tané qui à l air de faire tout ce qu il veut avec ses cheveux...waaaaaa..je ferai bine la vahiné!


La Vahiné 05/11/2011 13:23



ben faut leur appliquer la même méthode ! mon nombril, et seulement mon nombril !! et tiens, un joli cadeau moche pas beau... pas mal le Tané, oui... j'ai même acheté du monoi top qualité au mien
mais sa chevelure n'a pas évolué en ce sens ! dommage !



La Fille aux cheveux de lin 04/11/2011 20:21


Un petit jouet qui fait beaucoup de bruit agaçant!


La Vahiné 05/11/2011 13:20



Oui, c'est ça ! Je creuse votre très bonne idée du cadeau "faux cadeau"... Bises



marlysa 04/11/2011 17:37


Ps: qd je suis tombée enceinte, j'en ai pleuré de savoir la peine que j'allais faire aux amis qui galéraient et j'évite le sujet s'ils ne m'en parlent pas, inutile d'en rajouter...

J'espère que tu passeras prochainement de l'autre côté :)


La Vahiné 05/11/2011 13:19



Oui en effet. C'est peut-être un peu raide, mais je crois qu'il y a les gens intelligents (intelligence du coeur ou générosité comprise) et les autres... Merci bcp !! Je l'espère de tout mon
coeur aussi.



La Vahiné

  • : Tout ce qui passe par la tête et le coeur d'une Vahinée...
  • Tout ce qui passe par la tête et le coeur d'une Vahinée...
  • : Une vahiné qui s'intéresse à une montagne de sujets du plus sérieux au plus plus futile (la couleur du vernis qui donnera de la gaiété à mes mains et ma journée).... et qui attend impatiemment un bébé dans sa vie...
  • Contact

Nos batailles (et aucune victoire)

Rien que d'imaginer entamer la longue description des évènements qui ont ponctué ces dernières années PMesques, phewww... on essaiera donc de faire "court" :

2008 : stimulations avec un gygy que je ne conseillerai pas à ma pire ennemie (quoique... Si vous voulez nom et adresse, demandez moi en mp ;)).

2009 : biopsie du sein, coelio / hystéro (découverte d'un kyste et d'adhérences d'endométriose), tests endocrinos pour une prolactine élevée

2010 : 5 IAC; mai, juin juillet, octobre et novembre

2011 :

* FIV 1 (protocole long agoniste) / janv. fév 

Stim. poussive / 14 ovocytes - 10 mâtures - 7 embryons moyens - 2 transférés (moyens moyens) et 5 abandonnés car n'ont pas la qualité requise par le centre pour être congelés  (je me suis e... à pondre 10 ovocytes mâtures, qui ont été fécondés par des winners putatifs, et le fruit de tous ces efforts et de ces miracles en soi... A-BAN-DON-NES !! hallucinant !)  - un test négatif et une période de grosse fatigue s'en suit; tachycardie, crises d'angoisse, ...

Réjouissances au compteur : 5 prises de sang, 1 IM, 15 sous cut., 1 pose de cathéter, 1 anesthésie générale, 1 arrêt de travail

** FIV 2 (protocole long agoniste) / août. sept

Doses de stim. plus fortes / 14 ovocytes - 6 mâtures  - 3 embryons moyens - 2 transférés (moyens moyens... quand tu nous tiens) et 1 placé en culture prolongé et qui n'a pas tenu (l'abandon; plus jamais, merci !)  - un test négatif, nous sommes sonnés, fatigués, désemparés...

Réjouissances au compteur : 5 prises de sang, 1 IM, 12 sous cut., 1 pose de cathéter, 1 anesthésie générale, 1 arrêt de travail

Nous sommes parents de 10 embryons, pas mal quand même !!! on se réjouit comme on peut !

*** Bilan l'échec d'implantation: RAS

**** Recherche d'anticorps : RAS

 

2012 :

* FIV 3 (court antagoniste) / janvier

Arrêt de la stimulation à J6.

** FIV 3 bis (court antagoniste) / avril

Presque arrêt de la stimulation à J12. 8 /9 ovocytes sur la ligne de départ, 2 ponctionnés ! Désolation...

*** FIV 3 ter (retour au protocole long, quelle collection...) / septembre

La stimulation se passe... 16 ovocytes ponctionnés. 15 vitrifiés matures. Inespéré. Attente déblocage administratif ENDOCELL (merci d'agence de biomédecine)... Préparation de l'endomètre en novembre. Echec de reconstitution du tapis cellulaire au labo d'endocell, 5 ovos perdus au réchauffage, 2 embryons moyens à J2 et peanuts à J5; la TOTALE LOOSE ! 

 

2013 :

* FIV 3 quater  (IMSI) / mars

14 ovocytes ponctionnés, 11 mâtures, 7 embryons à J3, 3 embryons transférés à J3 --> Négatif (pas de surprise) 

Changement de centre PMA. Rencontre avec une gynéco géniale; humaine, accessible, ouverte,.... Equipe pro et agréable de la secrétaire au laborantin. Rdv avec le chef de service biologiste.

** Biopisie / hystéroscopie sous AG / mois précédent la FIV

*** FIV 4 (ICSI) / octobre

11 ovocytes ponctionnés, 10 mâtures, 5 vitrifiés pour une prochaine tentative, 2 embryons obtenus et transférés à J2 ---> et ô mi-ra-cle taux de béta hcg à 424 à J17... Enorme ! Grossesse évolutive

Bouquin du moment

 orgueiletprejuges

Les Mois Passent