Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 décembre 2011 4 29 /12 /décembre /2011 00:59

Il en faut un paquet d’ingrédients plus ou moins appétissants pour composer un vrai pudding de Noël.

 

De même pour ce Noël.

 

J’attendais cette trêve comme le messie. Façon de se poser, donner au temps toute sa place, se retrouver en famille, goûter aux plaisirs de mets délicieux, se lover au coin du feu, écouter ses envies, …

 

Une partie de ses ingrédients étaient présents à Noël.

 

Les huîtres étaient succulentes, le champagne aussi… Le foie gras du Périgord a tenu ses promesses (pub !).

 

Les cannelés et sablés de Noël maison faits avec amour par ma petite mère (pub aussi mais ne se vendent pas… encore !).

 

Les balades au vent frais à travers les vignes ont revigoré des petits muscles trop souvent inactifs ces derniers temps (vive la vie moderne de bureau !).

Associées aux tisanes de thym, elles ont contribué à soulager mes poumons de leurs microbes Tanguy (qui guettent une accalmie ou plutôt un moment de faiblesse de ma part pour rameuter, je le sens).

 

L’ambiance cotonneuse et calme de la campagne.

 

Les mains plongées dans la terre pour aider le jardinier à agrandir son potager.

 

Les moments à rester immobile et à tendre chaque mm² de son visage vers les timides rayons chauds du soleil de l’hiver.

 

Un Père Noël généreux qui nous a énormément gâté ; livres, musique, mailles chaudes, bons pour des massages et des soins aux thermes, places de spectacles, parfum, joli linge de maison, … la liste n’est pas exhaustive. Ahhh si… une participation pour un voyage à se concocter en amoureux. C’est qu’on en a bien besoin !!

 

Et pourtant.

 

Ma conscience souhaitait que je profite, que je ne loupe pas une seconde de ces moments tant attendus. Je souhaitais être sur le petit nuage que je m’étais dessiné. Je voulais être légère, aérienne….

 

Mais peut-être ne pouvais-je être que moi ! Peut-être voulais-je fuir une part de réalité qui m’a rattrapée ?

 

Le cœur gros.

 

Combien de Noël passés à se demander ; « quand ? »! Me demanderais-je encore ; « quand » au prochain Noël ? Noël prochain….

Je souhaitais qu’une chose, me réfugier dans le bras de mon homme, pour apaiser ma peine…

 

Un Noël particulier. L’Aamie (je prends soin de rajouter la majuscule barrée. Mon Amie Mawtiniquaise sait la nuance puisqu’elle m’a expliqué une conception de l’amitié qu’il faut que j’intègre au plus vite. Je reviendrai là-dessus dans un autre billet) avec qui j’ai partagé la PMA et l’attente pendant de longues années fêtait son premier Noël avec son bébé tout frais moulu.

Non pas attentiste, car c’est plutôt moi l’attentive du duo, je pensais recevoir trois mots de cette Aamie. Trois petits mots réconfortants de celle qui a gagné le combat vers celle qui le mène encore ; en connaissance de cause, en connaissance de la tristesse éprouvée lors de cette période spéciale des fêtes de fin d’année, en signe d’une amitié qui se devait d’être profonde, spéciale, …

Rien. Nada. Nichts.

Mais ce n’était pas le premier signe d’un manque d’empathie et de générosité, qui pour moi sont des ingrédients de base… Je savais sans vouloir savoir peut-être.

Triste.

 

Heureuse de voir les photos du premier Nwel sous les tropiques de nos amis fraichement débarqués à Madinina… Et à la fois en manque d’eux.

 

Enfin, un coup de calgon d’un père, pas vu depuis 2 ans, qui a préféré décliné une proposition à dîner le lendemain de Noël plutôt que d’être « la feuille de laitue entre les deux gros morceaux de pain du Pan Bagnat » !!! Fallait la trouver celle-là !

Oui parce que je passais Noël chez ma mère et mon beau-père (premier morceau de pain) et nous rentrions ensuite chez nous pour accueillir la famille de mon Tané venue passer quelques jours (second morceau de pain).

 

Je ne vous parle pas de la panique à l’idée de rattaquer la PMA dès … le prochain cycle.

 

Mon ingrédient fard qui se suffit à lui seul ces jours-ci ; les bras doux et chauds de mon homme, mon refuge.

 

 christmas pudding2

C'est vraiment pas glamour un pudding...

Partager cet article

Repost 0
Published by La Vahiné - dans Etats d'âme de PMette
commenter cet article

commentaires

Loosequeen 29/12/2011 12:48

Christmas blues toi aussi? Je te comprends, pas évident à traverser...
Je te souhaite de vite et bien finir 2011 pour attaquer une nouvelle année et un nouveau cycle en pma. N'oublie pas que 100% des gagnants ont tenté leur chance!

PMGirl 29/12/2011 09:53

Très bonne fin d'année! Bisous

La Vahiné

  • : Tout ce qui passe par la tête et le coeur d'une Vahinée...
  • Tout ce qui passe par la tête et le coeur d'une Vahinée...
  • : Une vahiné qui s'intéresse à une montagne de sujets du plus sérieux au plus plus futile (la couleur du vernis qui donnera de la gaiété à mes mains et ma journée).... et qui attend impatiemment un bébé dans sa vie...
  • Contact

Nos batailles (et aucune victoire)

Rien que d'imaginer entamer la longue description des évènements qui ont ponctué ces dernières années PMesques, phewww... on essaiera donc de faire "court" :

2008 : stimulations avec un gygy que je ne conseillerai pas à ma pire ennemie (quoique... Si vous voulez nom et adresse, demandez moi en mp ;)).

2009 : biopsie du sein, coelio / hystéro (découverte d'un kyste et d'adhérences d'endométriose), tests endocrinos pour une prolactine élevée

2010 : 5 IAC; mai, juin juillet, octobre et novembre

2011 :

* FIV 1 (protocole long agoniste) / janv. fév 

Stim. poussive / 14 ovocytes - 10 mâtures - 7 embryons moyens - 2 transférés (moyens moyens) et 5 abandonnés car n'ont pas la qualité requise par le centre pour être congelés  (je me suis e... à pondre 10 ovocytes mâtures, qui ont été fécondés par des winners putatifs, et le fruit de tous ces efforts et de ces miracles en soi... A-BAN-DON-NES !! hallucinant !)  - un test négatif et une période de grosse fatigue s'en suit; tachycardie, crises d'angoisse, ...

Réjouissances au compteur : 5 prises de sang, 1 IM, 15 sous cut., 1 pose de cathéter, 1 anesthésie générale, 1 arrêt de travail

** FIV 2 (protocole long agoniste) / août. sept

Doses de stim. plus fortes / 14 ovocytes - 6 mâtures  - 3 embryons moyens - 2 transférés (moyens moyens... quand tu nous tiens) et 1 placé en culture prolongé et qui n'a pas tenu (l'abandon; plus jamais, merci !)  - un test négatif, nous sommes sonnés, fatigués, désemparés...

Réjouissances au compteur : 5 prises de sang, 1 IM, 12 sous cut., 1 pose de cathéter, 1 anesthésie générale, 1 arrêt de travail

Nous sommes parents de 10 embryons, pas mal quand même !!! on se réjouit comme on peut !

*** Bilan l'échec d'implantation: RAS

**** Recherche d'anticorps : RAS

 

2012 :

* FIV 3 (court antagoniste) / janvier

Arrêt de la stimulation à J6.

** FIV 3 bis (court antagoniste) / avril

Presque arrêt de la stimulation à J12. 8 /9 ovocytes sur la ligne de départ, 2 ponctionnés ! Désolation...

*** FIV 3 ter (retour au protocole long, quelle collection...) / septembre

La stimulation se passe... 16 ovocytes ponctionnés. 15 vitrifiés matures. Inespéré. Attente déblocage administratif ENDOCELL (merci d'agence de biomédecine)... Préparation de l'endomètre en novembre. Echec de reconstitution du tapis cellulaire au labo d'endocell, 5 ovos perdus au réchauffage, 2 embryons moyens à J2 et peanuts à J5; la TOTALE LOOSE ! 

 

2013 :

* FIV 3 quater  (IMSI) / mars

14 ovocytes ponctionnés, 11 mâtures, 7 embryons à J3, 3 embryons transférés à J3 --> Négatif (pas de surprise) 

Changement de centre PMA. Rencontre avec une gynéco géniale; humaine, accessible, ouverte,.... Equipe pro et agréable de la secrétaire au laborantin. Rdv avec le chef de service biologiste.

** Biopisie / hystéroscopie sous AG / mois précédent la FIV

*** FIV 4 (ICSI) / octobre

11 ovocytes ponctionnés, 10 mâtures, 5 vitrifiés pour une prochaine tentative, 2 embryons obtenus et transférés à J2 ---> et ô mi-ra-cle taux de béta hcg à 424 à J17... Enorme ! Grossesse évolutive

Bouquin du moment

 orgueiletprejuges

Les Mois Passent