Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 octobre 2011 2 18 /10 /octobre /2011 11:00

Je reculais, non volontairement mais un peu quand même, le moment de parler DU sujet… l’interminable attente de monsieur ou mademoiselle BEBE.

 

Le sujet qui vous colle à la peau, au cœur, aux tripes…. Serais-je maman un jour ?! Aurais-je cette chance d’attendre 9 jolis mois, d’avoir envie de fraise (ou de vomir pourquoi pas, ça peut en valoir le coup ?!), de mettre au monde un p’tit bout, de l’aimer fort, de l’aider à grandir, … ?? Mystère…

 

Ca fait un peu plus de 2 semaines que le résultat négatif de notre FIV 2 est tombé…

J’ai l’impression que ça fait beaucoup plus longtemps que ça. Peut-être que c’est l’addition des 5 ans d’attente…ça semble long, loin, …

Parfois je ne ressens rien, comme une sorte d’anesthésie du cœur et de l’esprit et parfois j’ai extrêmement mal, presque du mal à respirer.

 

On avait échafaudé de doux rêves ; une conception en septembre, une naissance en mai / juin ; mes mois préférés, ceux de la lumière, de la chaleur qui commence, des jours interminables, …

Pas de naissance en mai/ juin, un nouveau Noël sans attente, sans bébé, sans espoir ?...

 

Côté PMA, nous allons faire un point avec notre gynéco jeudi après-midi.

La communication de notre centre est parfois très froide et rigide. Nous avions déjà pensé changer entre les FIV 1 et 2, avions même pris un rendez-vous dans un autre centre de PMA, puis notre gynéco s’était montrée empathique et pro lors du rendez-vous de bilan. C’était donc plus confortable pour moi de rester dans un centre où (après 5 IAC et 1 FIV) je connaissais les us et coutumes, les lieux, …

 

La FIV 1 avait donné lieu à une stimulation poussive ; 2 cohortes de follicules de taille différente… Néanmoins, elle avait permis d’obtenir 10 ovocytes matures et 7 embryons, hélas de qualité moyenne. Deux ont été transférés à J2 et les autres abandonnées.

 

Nous pensions qu’en FIV 2, avec des doses de stimulation augmentée, la collecte des follicules seraient meilleure. En effet, à l’écho juste avant le déclenchement ; il y a avait 3-4 follicules de taille quasi identique dans chaque ovaire. J’étais confiante. Au final, 6 ovocytes étaient matures et nous avons eu 3 embryons…de qualité moyenne. Deux ont été transférés à J2 et le 3ème placé en co-culture ; il n’a pas tenu.

 

Mon inquiétude réside dans cette qualité moyenne des embryons.

Je me demande quelles sont les investigations et adaptations à prévoir pour moi, pour chéri bibi, pour nos embryons ?? Je sais aussi que la PMA n’est pas une science exacte sinon nous aurions toutes nos bébés dans les bras.

Test de réserve ovarienne, d’échec d’implantation, test de fragmentation d’ADN, passage en IMSI, culture prolongée or not, … pffffffffff. La liste des questions à poser jeudi n’est pas peu longue, mais encore faudra-t-il pouvoir les poser toutes !

 

J’avais commencé à voir un psy il y a 5 ans environ pour d’autres aspects, notamment mes relations avec mes parents, le fait que je sois l’aînée de 4 enfants (petits anges morts-nés ou partis plus tôt à cause d’une fausse-couche), le décès de mes 3 grands-parents que je venais de vivre en l’espace d’un an, mon sentiment de n’être jamais épanouie et surtout zen, …

 

En 2009, j’ai changé de psy et suis allée vers une jeune-femme qui venait des créer une association d’aide à la parentalité. Elle m’a beaucoup aidé, notamment par l’hypnose, pour réduire le stress des traitements, augmenter la confiance, … Quand la FIV 1 a échoué, nous avons évoqué (c’était lié en partie à une idée qui allait et venait par moment dans ma tête), de partir sur un travail plus profond ; aller chercher d’éventuels blocages plus loin, … Dans ma famille étendue, il y a matière ; pertes d’enfants, divorces, non-dits, conflits, … Nous avons fait une séance qui avait porté sur le divorce de mes parents et ça m’a beaucoup bousculé. A partir de là, j’ai fait une séance puis arrêté. J’avais un énorme besoin de laisser mon cerveau tranquille, d’arrêter de remuer le négatif qui n’était pas mon histoire la plupart du temps mais celle de ma famille (évènements que je n’avais pas vécu moi, mais peut-être en effet qu’on m’avait transmis), … Bref, marre de « me prendre la tête », envie de légèreté, de souffler,…

 

Ces dernières années ; j’ai vu psy, médecin chinois, acupuncteur, ostéo, magnétiseur, … Ca donne l'impression d'une sorte de quête désespérée !!

 

Une de mes meilleures amies va bientôt accoucher de son premier enfant conçu grâce à une FIV. Sa sage-femme lui a parlé de la somatopathie ; une sorte d’ostéo légère, qui visent à rechercher les traductions somatiques des héritages familiaux, traumatiques, … et de les enlever.

 

Je me pose aussi la question de retourner voir ma psy, mais pour quel travail ? 1. je n’ai toujours pas envie de soulever les évènements passés pénibles mais me demande si ce n’est pas un passage obligé ?! ou 2. simplement un soutien pour être la plus confiante possible, la plus connectée possible à notre projet de bébé… ?!

 

Connaissez-vous la somatopathie ? Que pensez-vous de mes questionnements ? Bien que personnels, vous aurez certainement eu à vous poser des questions sur l’héritage familial…. ? Et si finalement il n'y a pas plus de blocage probable qu'une personne qui n'a aucun souci de fertilité mais que l'attente favorise le brain storming...?

Partager cet article

Repost 0
Published by La Vahiné - dans Etats d'âme de PMette
commenter cet article

commentaires

Coralie 25/10/2011 12:27


Bonjour,
Je viens de parcourir ton blog et je me permets de venir te donner mon avis sur la somatopathie.
J'ai consulté il y a de ca quelques mois. Je suis OPK et mes cycles étaient vraiment très longs (entre 80 et 100 jours au naturel). J'ai rencontré ma somato un peu par hasard à un moment où j'étais
un peu perdue... Lorsqu'elle m'a dit qu'il fallait attendre entre 3 et 4 mois sans traitement chimique, je me suis dit que ca ne valait pas le coût... J'ai fait les différentes séances qu'elle me
conseillait, un peu dubitative tout de même. Après le premier RDV, j'ai eu mes règles 15 jours après ! J'ai été en pleine confiance ! Le miracle allait venir d'elle ! Puis les mois sont passés sans
règles... 1, 2 et 3... Je décide alors de continuer mais de reprendre les traitements.
Le hasard du calendrier a fait qu'après l'arrivée de mes règles (chimique), mon centre de pma ne pouvait pas me prendre car j'avais eu mes règles "trop tôt". J'ai donc continué mon attente. Et la,
32 jours après mon précédent cycle, j'ai eu mes règles ! Il s'agissait sans doute d’une erreur et j'ai continué de vivre ma vie, repoussant l'échéance des traitements. Mais j'ai eu un second cycle
naturel ! Il a marqué le début de mes nouvelles stim' et ce cycle là mes ovaires ont répondu très rapidement (d'habitude la première echo ne montre jamais un follicule de + de 5mn). Je ne sais pas
de quoi ca vient car plusieurs facteurs entrent en jeu... J'ai fait un régime, bien que n'étant pas en surpoids (d'après mon gyneco c'est plutôt grâce à ca) mais j'aime à croire que la somato y est
pour quelque chose... Je ne cherche pas du tout à te faire de faux espoirs, mais j'espère juste que ca t'aidera dans ton choix. Désolée pour la tartine… Gros bisous


La Vahiné 25/10/2011 14:01



Merci Coralie d'avoir partagé ton expérience ! Je ne crois pas ou plus en la magie, ne t'inquiètes pas. Mais je pense que certaines aides non médicales (plaise ou non à nos médecins, qui
d'ailleurs ne font pas de miracles non plus) peuvent favoriser, améliorer, soutenir, ... Ma première séance est demain. Je te dirai ! J'y vais positive en tout cas. Good luck (il en faut une
bonne dose aussi je crois) pour ton protocole en cours. (Pas à être désolée, j'aime bien les tartines... surtout au Nutella !).



Palomina 24/10/2011 15:19


Bonjour,
Je découvre ton blog et les questions que tu te poses sont un peu les miennes à ce jour. Moi aussi j'ai décidé de me faire aider pour gérer mon héritage familiale, et j'ai eu peur longtemps que
cela n'aille trop loin et que cela ne remue des choses que j'avais pris bien soin d'enfouire, pour me protéger.. Je n'en suis qu'au tout début de cet accompagnement psy puisque j'ai mon 2éme RDV ce
soir. Mais je pars motivée et déterminée à voir les choses en face...
Je trouve ta question sur un blocage éventuel intéressante, et je me la pose aussi : si je n'étais pas dans la galère et l'attente est-ce que je me poserais les mêmes questions? Ce qui est
perturbant dans mon cas, c'est que j'ai une soeur, qui à priori a le même héritage et a vécu la même enfance, et bien elle a 4 enfants! Dont la dernière conçue alors qu'elle prenait la pilule!!
Cela pourrait me conforter dans l'idée, que mon problème n'est pas lié à mon histoire. Mais je sais que ma soeur et moi n'avons jamais réagi pareil aux différents évènements, que nous n'avons pas
du tout la même sensibilité ni les mêmes réflexions. Et puis je vois aussi que ma soeur reproduit des choses ou essaie de compenser dans l'éducation de ses enfants ce qu'elle a elle-même vécu. Donc
je me dis que ce travail de réflexion sur mon enfance, même s'il ne permet pas de "débloquer" mon problème d'infertilité, peut-être m'aidera t'il à devenir une maman plus sereine qui aura évacuer
quelques casseroles!
De plus, je ne connais pas la somopathie, mais j'ai tenter en juillet la microkiné qui me paraît reposer sur les mêmes principes et à ce jour, je n'ai pas eu d'effets positifs.

Voilà j'arrête là ce commentaire fleuve et te souhaite beaucoup de force, de courage et de chance (c'est le coktail idéal je pense) pour la suite de ton parcours.
à bientôt


La Vahiné 24/10/2011 18:36



Bienvenue Palomina ! Merci d'être passée par là;). Le travail que tu entreprends est très bien. Je l'ai fait "en surface" avec les 2 psys qui m'ont suivi ces 5 dernières années. Je ne regrette
pas et ai beaucoup appris. Je pense voir les choses en face. Le travail plus en profondeur est plus pénible; il fait se remémorer les choses d'une façon bcp plus forte. Ajouter du pénible au
pénible du moment, je n'en ai pas la force. Je vais tenter autrement et ne rien forcer. En tout cas, toutes ces séances te seront utiles, j'en suis sûre, pour ta vie de femme et de maman. Je
te souhaite une attente la plus courte possible ! A bientôt.



PMGirl 19/10/2011 11:00


Au fait, si je n'ai qu'un conseil si tu as un doute sur ton centre : Change!!!
Ou en tout cas prend un second avis...


La Vahiné 19/10/2011 12:06



Oui, merci !!! Nous avions déjà consulté un autre centre de PMA entre la FIV1 et 2, et il n'y avait pas de différence entre les propositions de protocole. On restait en FIV classique avec
augmentation des doses de ménopur. Du coup, par simplicité nous sommes restés au même endroit pour la FIV 2. Nous avons rdv demain AM pour faire le point sur cette belle FIV à
nouveau échouée (comme la baleine ou le cachalot), et j'ai pris un rdv le 14/11 au centre où nous étions déjà allés une fois pour un autre avis. C'est difficile après de faire soi-même le
tri entre les propositions qui sembleraient bonne ou non ?!! Nos embryons sont tjs de qualité moyenne visiblement, même en FIV 2... et il n'y a jamais eu accroche (après 5 ans d'absence de
ocntraception, 5 IAC et 2 FIV). Alors que faire ? D'où vient "le problème"... ovocytes, spermatos, les deux ? A la suite de la FIV 1, la gynéco a dit "vous n'êtes pas dans la pathologie
mais dans la statistique". Mais alors pourquoi des embryons moches ? J'aurais tendance à penser qu'ils devraient investiguer avant de relancer une FIV 3. Sur quoi ?! Bises



PMGirl 19/10/2011 10:58


C'est mon premier commentaire sur ton poste. Je ne connais que l'osteo que j'apprecie.... Sinon, peut être peux tu faire une premiere séance avec la psy et voir si cela te convient. Bisous


La Vahiné 19/10/2011 12:13



Salut ! J'ai déjà essayé en fait. Je vois déjà cette psy depuis 2 ans et plus. Nous avons fait bcp de travail sur le stress, la confiance, mes doutes, mes émotions, ... Suite à l'échec de FIV 1,
on a décidé d'attaquer un travail plus de fond, sous hypnose, pour aller chercher des choses plus loin... Cette unique séance m'a déplu au possible. Là, ça portait sur le divorce
de mes parents, il était question de mes grands-mères décédées, bref pas top, et ça m'a remué des jours durant ! Et franchement, je n'ai aucune envie de recommencer. Le quotidien avec la PMA
a son lot de souffrances qui m'est suffisant, pas envie d'y rajouter ce que je connais quand même par ailleurs, et qui commence à dater maintenant ! La question que je pose c'est le
caractère incontournable de ce travail de fond... mais je crois que si je le sens pas faut pas que j'insiste, comme dit la Fille aux cheveux de Lin, LA clé n'est pas que là, et que je trouve une
autre façon. Bises !!



Charlotte 18/10/2011 22:42


Bonsoir,
Ca me fais carrément penser a une consultation que j'ai eu avec un Osteo qui faisait de la psychogenealogie et du psychodecodage, apres la première consulte il m'a dit de revenir avec mon arbre
généalogique avec date de naissance, de deces, nom et prénom de chacun.
Il m'a fait un peu peur alors je n'y suis pas retournée, mais vu que je ne suis toujours pas enceinte je me tâte à y retourner. Courage a toi


La Vahiné 19/10/2011 12:17



Coucou, je ne sais pas à quoi m'attendre, alors le mieux c'est que je vous raconte à posteriori ! Bises !!



La Vahiné

  • : Tout ce qui passe par la tête et le coeur d'une Vahinée...
  • Tout ce qui passe par la tête et le coeur d'une Vahinée...
  • : Une vahiné qui s'intéresse à une montagne de sujets du plus sérieux au plus plus futile (la couleur du vernis qui donnera de la gaiété à mes mains et ma journée).... et qui attend impatiemment un bébé dans sa vie...
  • Contact

Nos batailles (et aucune victoire)

Rien que d'imaginer entamer la longue description des évènements qui ont ponctué ces dernières années PMesques, phewww... on essaiera donc de faire "court" :

2008 : stimulations avec un gygy que je ne conseillerai pas à ma pire ennemie (quoique... Si vous voulez nom et adresse, demandez moi en mp ;)).

2009 : biopsie du sein, coelio / hystéro (découverte d'un kyste et d'adhérences d'endométriose), tests endocrinos pour une prolactine élevée

2010 : 5 IAC; mai, juin juillet, octobre et novembre

2011 :

* FIV 1 (protocole long agoniste) / janv. fév 

Stim. poussive / 14 ovocytes - 10 mâtures - 7 embryons moyens - 2 transférés (moyens moyens) et 5 abandonnés car n'ont pas la qualité requise par le centre pour être congelés  (je me suis e... à pondre 10 ovocytes mâtures, qui ont été fécondés par des winners putatifs, et le fruit de tous ces efforts et de ces miracles en soi... A-BAN-DON-NES !! hallucinant !)  - un test négatif et une période de grosse fatigue s'en suit; tachycardie, crises d'angoisse, ...

Réjouissances au compteur : 5 prises de sang, 1 IM, 15 sous cut., 1 pose de cathéter, 1 anesthésie générale, 1 arrêt de travail

** FIV 2 (protocole long agoniste) / août. sept

Doses de stim. plus fortes / 14 ovocytes - 6 mâtures  - 3 embryons moyens - 2 transférés (moyens moyens... quand tu nous tiens) et 1 placé en culture prolongé et qui n'a pas tenu (l'abandon; plus jamais, merci !)  - un test négatif, nous sommes sonnés, fatigués, désemparés...

Réjouissances au compteur : 5 prises de sang, 1 IM, 12 sous cut., 1 pose de cathéter, 1 anesthésie générale, 1 arrêt de travail

Nous sommes parents de 10 embryons, pas mal quand même !!! on se réjouit comme on peut !

*** Bilan l'échec d'implantation: RAS

**** Recherche d'anticorps : RAS

 

2012 :

* FIV 3 (court antagoniste) / janvier

Arrêt de la stimulation à J6.

** FIV 3 bis (court antagoniste) / avril

Presque arrêt de la stimulation à J12. 8 /9 ovocytes sur la ligne de départ, 2 ponctionnés ! Désolation...

*** FIV 3 ter (retour au protocole long, quelle collection...) / septembre

La stimulation se passe... 16 ovocytes ponctionnés. 15 vitrifiés matures. Inespéré. Attente déblocage administratif ENDOCELL (merci d'agence de biomédecine)... Préparation de l'endomètre en novembre. Echec de reconstitution du tapis cellulaire au labo d'endocell, 5 ovos perdus au réchauffage, 2 embryons moyens à J2 et peanuts à J5; la TOTALE LOOSE ! 

 

2013 :

* FIV 3 quater  (IMSI) / mars

14 ovocytes ponctionnés, 11 mâtures, 7 embryons à J3, 3 embryons transférés à J3 --> Négatif (pas de surprise) 

Changement de centre PMA. Rencontre avec une gynéco géniale; humaine, accessible, ouverte,.... Equipe pro et agréable de la secrétaire au laborantin. Rdv avec le chef de service biologiste.

** Biopisie / hystéroscopie sous AG / mois précédent la FIV

*** FIV 4 (ICSI) / octobre

11 ovocytes ponctionnés, 10 mâtures, 5 vitrifiés pour une prochaine tentative, 2 embryons obtenus et transférés à J2 ---> et ô mi-ra-cle taux de béta hcg à 424 à J17... Enorme ! Grossesse évolutive

Bouquin du moment

 orgueiletprejuges

Les Mois Passent