Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 avril 2012 5 20 /04 /avril /2012 07:52

Pas envie de s’y remettre … que ce soit d’y penser ou d’œuvrer.

 

L’infertilité de durée longue vous suit à la trace quasiment partout et tout le temps. Ne plus y penser VRAIMENT relèverait d’un défaut majeur de l’activité cérébrale.

 

Mais il est vrai que re goûter à des bons moments, détachés des sentiments négatifs accumulés et de l’enjeu d’avoir un enfant pour soi, son couple, sa famille, que ce soit en amoureux, entre amis, … démontre qu’il est possible de vivre sans.

Le plus dur est l’environnement qui peut sans cesse vous remettre le nez dans la m… que ce soit au sein de la famille, des copains, du boulot, … L’ermitage étant la seule option efficace à mon sens.

 

Désirer

Vouloir ne plus désirer

Essayer de ne plus désirer

Vouloir désirer plus pour mieux espérer et que ça marche mieux

Positiver

Vouloir, essayer de positiver

Vouloir écouter son corps et ses limites

Désespérer complètement

Se demander si on change de voix, quelles voies reste-t-il

Vouloir jeter projet bébé avec l’eau du bain

Essayer de pratiquer l’amour altruiste, en se réjouissant du bonheur des autres (ou comment tenter d’éviter l’ermitage)

Se dire « et m…, y’a pas plus d’amour altruiste chez ceux qui vous bassinent de leur bonheur quotidien, alors j’ai d’autres choses à faire que me réjouir pour eux ».

 

Quel autre choix ?

Celui de laisser faire les choses, qu’un jour la nature fasse seule un petit miracle… ou non ! Faire le deuil sans le faire complètement ; s’en remettre à sa bonne étoile… Mouais...

 

Au point où nous en sommes….. Se laisser porter !!!

Déjà que les ovaires frôlent l’entorse, autant éviter l’entorse des méninges… dans la mesure du possible.

S’en remettre juste au « programme » établi avec son homme… Ce sera plus « « simple » » !

 

Mercredi était la journée « reprise des hostilités ». Fallait du lourd, un planning de ministre sinon rien, une occupation à 300% pour éviter toute tentative de fuite, de rébellion neuronale,…

 

Matin : 3 h de réunion d’information adoption.

Les chiffres, les délais, les critères, la situation de l’adoption… Vraiment de quoi frémir !!!! Et dissuader au passage ceux qui ne sont pas prêt à vivre, ce que les travailleurs sociaux intitulent eux-mêmes, le « parcours du combattant »… Le vrai dans toute sa splendeur. Se mettre au tranxène de suite serait sans doute fort utile. Sorte de PMA sans aiguille, hormone, ni embryon, version trituration psychologique, guerre des nerfs, avalanche paperassière,…

Nous ne nous sommes pas du tout sentis visés quand ils ont dit qu’ils déconseillaient TRES VIVEMENT ce parcours aux personnes en cours de PMA…

Moi je dis, j’aurais aimé voir Johnny Hall*day se faire plier en 4 aux entretiens psy…. Ca a du être dur pour lui de justifier dans les moindres petites subtilités ce pourquoi il pensait pourvoir être un bon papa pour des enfants adoptifs…. Ahhh.

 

Après-midi :

Séjour de quelques heures dans la salle d’attente du centre PMA.

Echo endo sanguinolente… Youpiiii, le kyste a pris ses quartiers d’été hors de mon corps.

« Bilan hormonal bonnard » selon le gygy de garde.

Possible donc de commencer là tout de suite une nouvelle FIV, prendre une nouvelle rampe de lancement vers l’étoile nommée bébé, …

Ah ouais…  j’y vais, j’y vais pas ? (je me permets d’utiliser le « je » puisque mon chéri s’en remet à moi, si je suis prête ou non, …).

Ca va être quoi le programme cette fois… ? Echec après transfert, done. Echec de stimulation, done. Kyste de stimulation, done. J’le sens bien pour cette fois : pas de blasto à J5. C’est un bon classique ça…

Un ange passe, un cerveau bug, je fais du mauvais esprit, pourquoi suis-je dans ce merdi*r inextricable…

Je devrais foncer, oublier les nombreux râteaux qui ont précédé, courir, voler vers ce nouvel espoir…

 

Fort sceptiquement mais sûrement, c’est une injection de Ménopur et une injection de Cétrotide qui m’attendaient au retour à la maison…

Je râle, je râle, … mais quand même... c’est pas simple TOUT CA !! Il en faut de l’énergie pour ces longues et interminables années de quête, … TELLEMENT… !

 

On va y croire… un peu.

Partager cet article

Repost 0
Published by La Vahiné - dans Etats d'âme de PMette
commenter cet article

commentaires

Valou 23/04/2012 17:47

C'est tellement dur, ma puce...
Quand je vois autour de moi des "amies" qui n'ont pas eu de mal à tomber enceintes et qui ne s'occupent pas de leur bébé après, ca me donne envie de hurler !
Mais je suis sûre qu'il y a quand même une "justice", une petite étoile ou une bonne fée qui veillent sur nous, et ta bonne fée va vite se réveiller (sous peine que je vienne lui botter
l'arrière-train) parce que là, c'est bon, tu as compris qu'un bébé c'était précieux et tu vas savoir apprécier ton bonheur, et blablabla tout ce qu'on entend pour "justifier" ou "se consoler" de
cette interminable attente !!
ALLEZ PETITS OVAIRES de VAHINÉ, c'est le moment de tout donner !!! Il nous faut des ovocytes de compét', des embryons winners, et un petit bébé d'amour au bout !!
1001 bisous tout doux et plein d'espoir pour toi, ma belle

danslalueurdelavie 22/04/2012 23:08

courage ma belle, ça donne le vertige, c'est sûr, de se tenir devant ces nouvelles épreuves. Mais le meilleur, le plus beau des bonheurs est à la clé, j'en suis sûre. Je pense à toi, courage

la schtroumpfette 22/04/2012 19:27

bon courage pour la reprise, le stress va vite laisser place à l'excitation et je te le souhaite, finir par une grande joie! Bisous

Koa 22/04/2012 14:20

Ia orana la vahiné.

Je découvre ton blog, je vais creuser un peu ;)
En attendant, bon courage pour cette reprise médicale. Tu as connu le pire, il ne te reste que l'option positive cette fois, non ? :)

Lulu 21/04/2012 11:37

Je sais qu'aujourd'hui je ne me sens pas la force de mener de front PMA et adoption. Mais je suis atterrée par le commentaire de Cami...comme si on était tous des grands débiles et ce putain deuil
d'enfant biologique (pas par Cami elle-même hein!).
Comme toi, je me demande bien ce que Johnny a pu dire, grand toxico devant l'éternel, grande différence d'âge avec sa tendre épouse dont il pourrait être le père, pour avoir droit à son
agrément...la France est le pays de l'égalité, les passe-droits n'existent pas hein?
Bref, l'espoir, toujours ce terrible espoir qui nous tient au coeur et au corps et qui nous permet de replonger dans la bataille.
Bises à toi

La Vahiné

  • : Tout ce qui passe par la tête et le coeur d'une Vahinée...
  • Tout ce qui passe par la tête et le coeur d'une Vahinée...
  • : Une vahiné qui s'intéresse à une montagne de sujets du plus sérieux au plus plus futile (la couleur du vernis qui donnera de la gaiété à mes mains et ma journée).... et qui attend impatiemment un bébé dans sa vie...
  • Contact

Nos batailles (et aucune victoire)

Rien que d'imaginer entamer la longue description des évènements qui ont ponctué ces dernières années PMesques, phewww... on essaiera donc de faire "court" :

2008 : stimulations avec un gygy que je ne conseillerai pas à ma pire ennemie (quoique... Si vous voulez nom et adresse, demandez moi en mp ;)).

2009 : biopsie du sein, coelio / hystéro (découverte d'un kyste et d'adhérences d'endométriose), tests endocrinos pour une prolactine élevée

2010 : 5 IAC; mai, juin juillet, octobre et novembre

2011 :

* FIV 1 (protocole long agoniste) / janv. fév 

Stim. poussive / 14 ovocytes - 10 mâtures - 7 embryons moyens - 2 transférés (moyens moyens) et 5 abandonnés car n'ont pas la qualité requise par le centre pour être congelés  (je me suis e... à pondre 10 ovocytes mâtures, qui ont été fécondés par des winners putatifs, et le fruit de tous ces efforts et de ces miracles en soi... A-BAN-DON-NES !! hallucinant !)  - un test négatif et une période de grosse fatigue s'en suit; tachycardie, crises d'angoisse, ...

Réjouissances au compteur : 5 prises de sang, 1 IM, 15 sous cut., 1 pose de cathéter, 1 anesthésie générale, 1 arrêt de travail

** FIV 2 (protocole long agoniste) / août. sept

Doses de stim. plus fortes / 14 ovocytes - 6 mâtures  - 3 embryons moyens - 2 transférés (moyens moyens... quand tu nous tiens) et 1 placé en culture prolongé et qui n'a pas tenu (l'abandon; plus jamais, merci !)  - un test négatif, nous sommes sonnés, fatigués, désemparés...

Réjouissances au compteur : 5 prises de sang, 1 IM, 12 sous cut., 1 pose de cathéter, 1 anesthésie générale, 1 arrêt de travail

Nous sommes parents de 10 embryons, pas mal quand même !!! on se réjouit comme on peut !

*** Bilan l'échec d'implantation: RAS

**** Recherche d'anticorps : RAS

 

2012 :

* FIV 3 (court antagoniste) / janvier

Arrêt de la stimulation à J6.

** FIV 3 bis (court antagoniste) / avril

Presque arrêt de la stimulation à J12. 8 /9 ovocytes sur la ligne de départ, 2 ponctionnés ! Désolation...

*** FIV 3 ter (retour au protocole long, quelle collection...) / septembre

La stimulation se passe... 16 ovocytes ponctionnés. 15 vitrifiés matures. Inespéré. Attente déblocage administratif ENDOCELL (merci d'agence de biomédecine)... Préparation de l'endomètre en novembre. Echec de reconstitution du tapis cellulaire au labo d'endocell, 5 ovos perdus au réchauffage, 2 embryons moyens à J2 et peanuts à J5; la TOTALE LOOSE ! 

 

2013 :

* FIV 3 quater  (IMSI) / mars

14 ovocytes ponctionnés, 11 mâtures, 7 embryons à J3, 3 embryons transférés à J3 --> Négatif (pas de surprise) 

Changement de centre PMA. Rencontre avec une gynéco géniale; humaine, accessible, ouverte,.... Equipe pro et agréable de la secrétaire au laborantin. Rdv avec le chef de service biologiste.

** Biopisie / hystéroscopie sous AG / mois précédent la FIV

*** FIV 4 (ICSI) / octobre

11 ovocytes ponctionnés, 10 mâtures, 5 vitrifiés pour une prochaine tentative, 2 embryons obtenus et transférés à J2 ---> et ô mi-ra-cle taux de béta hcg à 424 à J17... Enorme ! Grossesse évolutive

Bouquin du moment

 orgueiletprejuges

Les Mois Passent