Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 janvier 2012 6 21 /01 /janvier /2012 00:05

Le précieux chargement d’hormones est arrivé à bon port après une partie de la matinée à passer des coups de téléphone, quelques heures passées dans les bouchons ce soir pour aller le chercher dans une pharmacie du centre-ville…

 

Extraits de coups de téléphone à mon centre de PMA ce matin, après avoir écouté une bande enregistrée pendant une heure (un même centre, mais 2 lieux, 2 adresses et 2 numéros de téléphone ; Rue truc et Rue chose). J’appelle Rue truc, j’explique mon cas, que je voudrais savoir si je peux prendre un autre médoc car celui qui est prescrit pour ma FIV est en rupture », réponse : « et ben, appelez Rue chose !!! », genre « pff, ma bonne dame, mais que vous êtes c*nne, ici c’est le standard des FIV, on va pas vous renseigner sur des chaines stéréo » !! J’appelle Rue chose en essayant de ne pas m’agacer plus. Je réexplique (tellementtt intéressant tout ça), nianiania,…, réponse : « c’est pas ici qu’il faut appeler, c’est à Rue truc hein ! C’est là-bas qu’ils s’occupent des FIV, pas ici !! »  (« ici » ils fabriquent des colliers en nouille, j’avais complètement oublié) ! Bref je vous passe la suite. Je me suis agacée ! Dommage.

 

J’aurais au moins appris que ça existait ; les ruptures d’approvisionnement.

 

Oublier, voir le beau,...

 

Le WE commence…. Profiter, passer du bon temps, se reposer, s'apaiser.

 

 

Photos de vacances. Envie de prendre un avion...  partir, en laissant sa mue d'infertile.

 

Moorea - Entre les baies de Cook et Opunuhu - 2009

IMG 0817

 

Repost 0
Published by La Vahiné - dans FIV 3
commenter cet article
19 janvier 2012 4 19 /01 /janvier /2012 23:10

Avant de commencer une FIV on pense à une multitude de choses.

 

Avant que J1, jour à la fois effroyable et début du recommencement, pointe son nez, on espère toujours, …de tout son cœur, de toute son âme, timidement, humblement.

 

On se dit, ce mois-ci, si J1 débarque, je n’aurais pas le temps de m’appesantir sur la tristesse, je serai projetée dans le feu de l’action.

 

J’anticipe l’échec de cette dernière chance (« juste de l’amour ») et appelle mon pharmacien fétiche pour commander mon pesant d’or en hormones ; Ménopur, Cétrotide (qui se démarre 5 jours après le Ménopur) et Ovitrelle.

 

Mon imagination n’était pas allé à explorer cet aléa-ci.

Il me rappelle. Rupture d’approvisionnement en Cétrotide. Cela fait 5 jours que les grossistes n’ont quasi plus de Cétrotide. Mon pharmacien est passé à l’attaque du Grand Labo mais les coups de téléphone tombent dans le vide.

 

Le pourquoi du comment d’une rupture de stock ?! Raisons floues pour l’instant… Pas la première fois en tout cas.

 

Plan d’action ; appeler la gygy pour savoir s’il est possible de prendre un équivalent au Cétrotide, mon pharmacien maintient la pression sur le labo, j’appelle la pharmacie à côté du centre PMA au cas où il leur resterait quelques ampoules de cet or liquide. Si rien ne fonctionne, il n’y aura pas d’autres solutions que de repousser la FIV. Quand on attend depuis 6 ans, on n’est pas à 3-4-6-12 mois près !

 

Je ne pensais pas qu’en plus des aléas médicaux, des statistiques… il fallait aussi que la gestion des stocks, la logistique et certains choix de laboratoire, … se mettent en travers de notre projet de devenir parents.

 

Manque plus que les dames chinoises ménopausées se mettent à faire grève, que le volcan Eyjafjallajökull bloque les avions en provenance de Chine, qu’une crise du pétrole bloque les camions de transport…

 

Ce soir, un poids sur le bas ventre, si familier...

 

 

Coucher de soleil vu de notre nid d'amour

 

IMG 5429

 

 

Repost 0
Published by La Vahiné - dans FIV 3
commenter cet article
18 janvier 2012 3 18 /01 /janvier /2012 18:10

A l’instar de ma Bardibou, les derniers jours voire les dernières heures de ce cycle naturel sont en train de s’égrainer …

 

Avant que n’entre en scène la grande PMA dans son beau tutu.

 

Pas de hibou annonciateur encore. Mais à la veille de grandes échéances, J1 aime bien trainer de la patte.

 

Une poitrine tendue, douloureuse et pulpeuse (wouahh chouette me direz vous !!!). Fausse alerte à coup sûr. Ce n’est pas le premier mois où ma poitrine se prend pour celle de Monica Bellucci (faudrait que je l’emmène chez le psy !). Dans quelques, temps elle aura repris son attitude d’oreilles de basset qui font la tronche. Et mon minois aussi.

En attendant, ces jours-ci, à l’aquagym, je dois faire preuve de courage et serrer les dents quand je dois agiter mon ptit corps doté de sa super prothèse mammaire naturelle – milk free.

 

J’ai perdu au loto le vendredi 13… Je devrais du coup avoir une chance supplémentaire dans le domaine de la conception naturelle d’enfant non ? Non ? On ne dit pas « malheureux au jeu, chanceux en amour » (avec ses possibles variantes « malheureux au jeu, nombreuse la marmaille ») ? Bon…

 

En attendant de reprendre mon masque de chien battu alors. Wouf !

 basset

 

Message important !!!

Les Blogger girls, je ne peux plus vous laisser de petits mots; Linette, Irouwen, ... !! L’ouverture des commentaires se bloque. Seule Lulu a échappé à la règle. Bizarre, bizarre, ... Je persévère !

Repost 0
Published by La Vahiné - dans Delirium tremens
commenter cet article
15 janvier 2012 7 15 /01 /janvier /2012 13:05

Faire une petite grasse mat’.

 

Prendre un ptit déj. entre filles avec de bonnes tartines de pain grillé au miel, un œuf à la coque et un thé.

 

Faire le marché. Sentir les bonnes odeurs de poulet grillés, fromages de biquettes, ... S’émerveiller devant les couleurs des épices, des fruits, des olives,… Zyeuter les belles écharpes en pashmina du super gentil vendeur du bas de la place.

 

Se féliciter d’avoir attendu la 4ème démarque (liquidation) pour faire plus de 65% d’économies sur de ces bottines… qui me font des petons de rêve !

 

IMG 6049

 

Manger des gnocchis al pesto sur une terrasse au soleil, place des cardeurs.

 

cardeurs

 

Se faire dorloter pendant trois heures par son gentil coiffeur et ressortir toute belle.

 

Aller chez le marchand de thé, le pâtissier, chez Guy D*grenne échanger un deuxième verre à vin incassable… cassé (par mes soins !).

 

Ne pas écouter les infos.

 

Déguster un bon velouté de potiron qui réchauffe bien et embrayer sur une part de galette à la Frangipane suivie d’une part de brioche au fruit confis (et n’avoir aucune fève, bouhhh).

 

Découvrir un super bon petit vin blanc des Côtes de Gascogne.

 

Avancer un peu son tricot.

 

IMG 6043

 

Aller se coucher et s’endormir comme un bébé…. Sereine.

 

La journée d’une Vahiné qui avait oublié son infertilité.

Repost 0
11 janvier 2012 3 11 /01 /janvier /2012 23:18

Et si je me mettais au Yoga ?

 

Les sonorités de la langue sanskrite (utilisée pour réciter les mantras) constituent des vibrations spécifiques considérées comme ayant un effet particulier sur la personne qui les prononce et sur son état d’esprit.

 

"Om".

 

Je commence par les sons A O M de la langue sanskrite (qui me faisait bien rire gamine quand je voulais rigoler de ces choses de la méditation). Le sens symbolique du Om est la réalisation de soi.

 

Réalisation de soi...

 

Une des nombreuses peintures que notre vue du ciel et de la mer nous offre chaque soir (photo de mon chou de chéri)

 

IMG 6017

 

 

Repost 0
Published by La Vahiné - dans Projets
commenter cet article
8 janvier 2012 7 08 /01 /janvier /2012 12:30

Hormis ma miasm-attitude… qui pourrait, si fatigue perdurante il y a, m’emmener à décaler la prochaine FIV qui nous pend au nez (si toutefois un miracle nommé bébé couette n’est pas en train de s’installer ou presque à l’heure où j’écris)… la question récurrente présente en toile de fond est : suis-je prête ?? Prête physiquement ? Mentalement ?

 

Comment mener l’enquête, se questionner ?!

 

Quels outils, méthodes, … utilisés pour répondre à cette question ? Comment mesurer son niveau de « prête ou non », ses capacités à partir au front, ses ressources, …?

 

ELLE, BIBA, … n’ont pas encore sortis de tests pour PMettes « Etes-vous prête à vous faire piquouser partout juste pour le fun (ou sans garantie que votre FIV marche ?) », « Tester votre potentiel PMesque en 15 questions », « Etes vous vraiment prête à tout pour avoir un enfant ? », …

Avec une majorité de u : « Vous êtes la Xena de la PMA. Rien ne vous arrête, ne vous fait peur. Les ponctions sous AG vous font autant d’effet qu’une épilation des demi-jambes … ».

 

CLEARBL*E n’a pas encore sorti son test avec affichage digital pour savoir si c’est la bonne période pour féconder en boite de pétri.

 

Alors ? Me voilà bien paumée !

 

Mon petit corps semble se sentir bien. Reposé. Sans douleur suspecte. Je mange le plus équilibré possible. J’essaye de dormir le plus possible (valable les WE). Je ne vais tout de même pas aller jusqu’à entreprendre la préparation physique d’un alpiniste en vue de l’ascension de l’Everest pour être sûre que je suis fin prête !?

 

Au cœur de cette question, on retrouve les sentiments inséparables ; peur et envie.

 

 

La peur

 

Il a bien fallu avec le temps, et le fait que je n’avais guère le choix, que je dompte ma phobie des aiguilles, des odeurs d’hosto et des hostos tout court. Mais malgré tout, des réminiscences d’angoisse vont et viennent.

J’en viens durant de courts instants à redouter les futurs soins et notamment la ponction.

J’ai une image en tête. C’était à la dernière FIV. Sur mon brancard avec ma belle tenue bleu en synthétique, telle la schtroumpfette, mon cathéter dans le bras, mes membres qui ne parvenaient à se réchauffer. J’attendais qu’on vienne me chercher. Je ne voyais rien car l’anesthésiste n’avait pas voulu cette fois-ci que je garde mes lentilles (chance que j’ai eu à la FIV 1). Et je me disais « tout ça pour avoir ce que d’autres obtiennent à l’issue d’un moment agréable et chaleureux !! ».

Cette peur, je l’ai, vous l’avez. Je l’ai aujourd’hui. Je l’aurais dans 3 mois, 6 mois, … Enfin, j’imagine.

 

Peur du résultat, des résultats, … de l’écho de contrôle (qu’un kyste endo re pointe son nez), de la stimulation, de la ponction, de la fécondation. Oui j’ai peur de tout !! Surtout quand j’y pense à l’avance ! Et bien entendu du résultat final ! Pour cette FIV, nous partons sur des blastocystes ; peur de ne pas avoir d’embryon le jour du transfert.

Peur de souffrir à nouveau, d’avoir à panser les blessures, à chaque fois plus profondes. Peur un jour de plus réussir à me relever et reprendre le cours de ma vie (enfin plutôt de ma vie en mutation).

A moins que tout enjeu lié au résultat final n’ait disparu (auquel cas, je ne ferai plus de FIV) ; je ne vois pas comment cette pression peut s’atténuer.

Je vais dors et déjà reprendre les séances d’auto-hypnose du CD que certaines connaissent.

 

Peur que ce soit dans ma tête que des choses se jouent, des blocages se font… qui font que chaque tentative est un échec en sursis. Cette pensée vient régulièrement me polluer.

Je viens de l’envoyer elle et son lot de déclinaison et d’intensité sous forme d’une grosse boule de neige jetée sur un lac gelé au fin fond d’une forêt en lisière du pôle nord. En espérant qu’elle y reste (si vous avez des tuyaux, je suis preneuse) !

 

 

L’envie

 

L’envie de voir les larmes de joie dans les yeux de celui que j’aime.

L’envie d’abriter en moi une petite vie qui se développe, qui grandit. Une petite vie qui serait le fruit de tout l’amour que nous avons mon Tané et moi l’un envers l’autre, et pour elle. Envie de le porter 9 mois, ou le nombre de mois qu’il faudra pour sa bonne santé.

 

Envie d’accueillir notre enfant dans notre nid, notre home sweet homme, pour le dorloter, le câliner, l’aimer.

 

Envie de lui léguer nos valeurs, lui apprendre ce qu’on sait, apprendre avec lui, découvrir avec lui d’autres chemins, devenir maman,…. Lui donner tout notre amour et notre attention pour qu’il grandisse bien.

 

Envie de tourner la page d’une période longue et douloureuse. Envie d’un grand bonheur. D’instants fugaces d’une intense sérénité.

 

 

 

A cette lecture, je me rends bien compte que l’envie de notre enfant surpasse la peur.

 

Mais je ne sais toujours pas si je suis prête. Peut-être qu’on ne le sait jamais vraiment. Peut-être qu’on ne l’est jamais complètement ? J’ai l’impression que certaines d’entre vous le sont avant l’échéance.

 

Peut-être que c’est seulement moi qui a à chaque veille de réattaquer une bataille hésite entre le champ de bataille et la désertion. Par manque de courage ? Peut-être ?! En même temps, quand on décide pour moi que le choix est fait, qu’il s’agira de la désertion… je ne ressens alors aucun soulagement mais plutôt de la panique à l’idée de devoir renoncer à un nouvel espoir … que celui de la prochaine FIV. Alors !!!? 

Il semble que mon cerveau ait toujours besoin de s'imaginer une porte de sortie, un trou de souris par lequel se sauver au cas où, qu'il y a un autre choix possible et une autre voie possible.

 

 

Je suis peut-être juste comme je suis ? Certainement prête !?

  

Gaëlle Boissonnard. Maman et enfant.

 

carte-carree-gaelle-boissonnard-maman-et-enfant 

     

Edit du matin :

Hier soir, j’écris ce billet. Le téléphone sonne. « Bonne année. Je suis enceinte ». Voilà. Rien de plus à ajouter. Si « ahh facilité et légèreté » quand tu nous tiens, enfin plutôt quand tu tiens les autres. La boule au ventre. Ce matin, des vertiges et la nausée en me levant. On dirait une gueule de bois sans alcool.

Repost 0
Published by La Vahiné - dans Tout savoir sur la PMA
commenter cet article
4 janvier 2012 3 04 /01 /janvier /2012 01:17

Au nombre de trois.

 

 

Angine blanche (4 décembre)

 

Trachéite virale (15 décembre)

 

Sinusite (2 janvier)

 

 

Toux à réveiller les morts, pif bouché, neurones englués, amygdales telles mes ovaires en cours de FIV….

 

MMmmm un mois de bonheur ininterrompu……… !!!!!

 

Mon cerveau voulant faire l’autruche, aidé à cela par ce mois de pure extase, je m’aperçois avec peine que le début de la prochaine FIV pourrait (vous noterez le conditionnel) être dans quin-ze jours, QUIN-ZE JOURSSSS !!!

Ouhh la, le réveil est brutal !! Deux semaines !!? Je peine à le croire !

Avec toute cette microbattitude, est-ce bien raisonnable ?!

 

Manquerait plus qu’une ptite :

 

 … (… janvier) ?

Ou mieux

… (… février)… !!!

 

3 petits cochons

 

Repost 0
Published by La Vahiné - dans Méli mélo mélowoman
commenter cet article
1 janvier 2012 7 01 /01 /janvier /2012 23:36

P. est mon vieil ami du lycée.

M. sa géniale petite femme.

Ces deux là sont mes amours.

 

Nous partageons une belle amitié mais également, hélas, des années de galère pour avoir un enfant.

 

Pour les fêtes, ils ont choisi de partir en amoureux à Saint Petersbourg. De souffler, se retrouver, s’imprégner de lieux dépaysant, … loin du sacro saint réveillon en famille et sa petite dizaine de minots hurleurs en train d’ouvrir les paquets cadeaux.

 

Je trouve qu’ils ont eu une super idée de prendre ce temps pour eux, déconnecté du brouhaha de nos fêtes de fin d’année.

 

En sautant de l’avion du retour, ils nous ont rejoints pour un dîner réveillon très calme, à regarder les photos de leur voyage et en se remémorant les magnifiques moments que nous avons passé à voyager.

 

Je vous souhaite à toutes un magnifique bébé pour 2012, mais aussi de belles rencontres, de belles amitiés, d’inoubliables voyages, d’agréables lectures, découvertes, des moments de douce détente, de beaux fous rires,…

  matriochka

 

P. et M. nous ont rapporté de magnifiques matriochkas, au nombre de 7, qui ont investi la console de mon salon. Je les adore.

 

 

Repost 0
31 décembre 2011 6 31 /12 /décembre /2011 18:38

2011 fut une année de merde. Une année entre parenthèse. Une année à classer au rayon des non années.

 

Deux FIV râtées. Un moral de navet. Une démotivation professionnelle la plus absolue.

 

Heureusement, il y eut de tendres moments en amoureux, des moments à se ressourcer sur l’île de beauté, au soleil & au calme, la naissance de ce blog, de jolis liens créés, un certain calme intérieur…

 

Habituellement, j’éprouve une légère mélancolie à voir s’égrainer les dernières heures de l’année. Et bien, ce 31 décembre 2011 que nenni. Aux abonnées absentes la Vahiné.

 

2006, 2007,… j’ai éprouvé un soulagement à voir une année difficile s’achever pour mieux pénétrer dans le beau renouveau…. Et bien, ce 31 décembre 2011, ça sera sans moi aussi. Pas de soulagement en vue depuis la vigie.

 

Je suis telle un petit pointu blanc et bleu sur la belle bleue, qui connait ses heures grises et parfois noires. Naviguant dans des eaux calmes, essuyant des tempêtes, en rade quant plus aucune once de vent pour s’engouffrer dans les voiles, à deux doigts de changer de cap quand les vagues deviennent trop grosses,…

 

Je vogue vers 2012, telle un petit pointu dans un océan immense, presque infini. Gaïa fera de moi ce qu’elle veut. Je ne sais ce qu’elle me réserve.

 

Je sais juste que j’aspire à mieux vivre dans l’attente d’un enfant, peut-être apprendre à vivre sans… Des années 2011, je n’en ai plus envie. Un chantier m’attend ! Vivre… !? Il sera ardu.

 

2011 aura finalement peut-être permis de préparer un nouveau terreau… Merci 2011 !

 

Bon réveillon tout en douceur, petites bulles et plein de rêves dans la tête !

 

pointu

 

Repost 0
Published by La Vahiné - dans Etats d'âme de PMette
commenter cet article
29 décembre 2011 4 29 /12 /décembre /2011 19:02

Les exceptionnels bienfaits des traitements hormonaux sur notre beauté, notre féminité, n’ont plus aucun secret pour nous…

 

Ménopur, Estima Gé et son cousin Utrogestan, Gonal and Co… sont des produits vendus dans toutes les bonnes pharmacies à condition d’avoir le 100% stérilité ! Et oui, on ne va pas tout de même mettre de si bons secrets de beauté dans les mains de toutes les femmes en mal de chevelure de rêve, peau diaphane et lisse, … Ce serait comme donner de la bonne confiote aux cochons.

 

Au sortir de FIV n°2, ma peau était telle un abricot… qui avait séché et fripé au soleil, et essuyé une attaque organisée d’aoûtats (espèce de petits moucherons qui piquent).

 

Ma peau était devenue un rêve… non réactive !! A l’image de mon intérieur profond ; furieuse, mal dans sa peau (oh ben ça alors !).

 

Il a fallu d’abord un traitement spécial ; une sorte de mise au repos de la peau, pour calmer l’inflammation, faire dérougir le coquelicot géant qui fleurissait à chaque fois que je prenais la douche.

 

Et puis, j’ai trouvé des produits supers sympas.

Ils s’appellent « Comme un charme », ils sont vendus dans les instituts Saara (zut, il n’y en a qu’à Paris et Aix-en-Provence). Ce sont des produits frais, naturels qui ne contiennent aucun conservateur chimique. On les garde au frigo… C’est super agréable d’appliquer une crème ou un tonique tout frais !

 

Au menu beauté de ma peau un tonique au tilleul apaisant et éclaircissant, au romarin nettoyant et à la sauge pour traiter les problèmes de peau liés au cycle féminin, les boutons et autres infections cutanées. Il sent trop bon.

Une crème à l’hamamélis, au rosier muscat, au concombre, au busserole, … très agréable et qui sent aussi très bon (odeur naturelle). Elle favorise la cicatrisation et se révèle pas mal pour traiter les liaisons des boutons. Elle a également une action tonique, rafraîchissante, et anti-inflammatoire.

 

J’ai beaucoup de plaisir à les utiliser matin et soir. Je vais vers mon frigo avec un air gourmand. Non pas pour m’attaquer à un morceau de Cabécou de Rocamadour (ahh ça non, sur le visage, je ne pourrais pas :)) mais pour m’enduire généreusement de textures fraiches, onctueuses, titiller mon odorat avec de délicates odeurs d’herbes, … Mmmm j’adoore !

 

Pour l’instant, ma peau aime bien son nouveau régime. Je ne boutonne pas trop.

 

En même temps, difficile pour ces produits même géniaux de compenser ma consommation quotidienne de foie gras, mi-cuit, poêlé, … !

 

Mais ce soir, ce sera soupe de légumes !!

 

aqrabadin.jpg

 

Si ça vous tente :

http://www.institutsaara.fr/boutique/index.php?manufacturers_id=11

 

Ce billet n’est aucunement sponsorisé.

Repost 0
Published by La Vahiné - dans Piapiapia beauté
commenter cet article

La Vahiné

  • : Tout ce qui passe par la tête et le coeur d'une Vahinée...
  • Tout ce qui passe par la tête et le coeur d'une Vahinée...
  • : Une vahiné qui s'intéresse à une montagne de sujets du plus sérieux au plus plus futile (la couleur du vernis qui donnera de la gaiété à mes mains et ma journée).... et qui attend impatiemment un bébé dans sa vie...
  • Contact

Nos batailles (et aucune victoire)

Rien que d'imaginer entamer la longue description des évènements qui ont ponctué ces dernières années PMesques, phewww... on essaiera donc de faire "court" :

2008 : stimulations avec un gygy que je ne conseillerai pas à ma pire ennemie (quoique... Si vous voulez nom et adresse, demandez moi en mp ;)).

2009 : biopsie du sein, coelio / hystéro (découverte d'un kyste et d'adhérences d'endométriose), tests endocrinos pour une prolactine élevée

2010 : 5 IAC; mai, juin juillet, octobre et novembre

2011 :

* FIV 1 (protocole long agoniste) / janv. fév 

Stim. poussive / 14 ovocytes - 10 mâtures - 7 embryons moyens - 2 transférés (moyens moyens) et 5 abandonnés car n'ont pas la qualité requise par le centre pour être congelés  (je me suis e... à pondre 10 ovocytes mâtures, qui ont été fécondés par des winners putatifs, et le fruit de tous ces efforts et de ces miracles en soi... A-BAN-DON-NES !! hallucinant !)  - un test négatif et une période de grosse fatigue s'en suit; tachycardie, crises d'angoisse, ...

Réjouissances au compteur : 5 prises de sang, 1 IM, 15 sous cut., 1 pose de cathéter, 1 anesthésie générale, 1 arrêt de travail

** FIV 2 (protocole long agoniste) / août. sept

Doses de stim. plus fortes / 14 ovocytes - 6 mâtures  - 3 embryons moyens - 2 transférés (moyens moyens... quand tu nous tiens) et 1 placé en culture prolongé et qui n'a pas tenu (l'abandon; plus jamais, merci !)  - un test négatif, nous sommes sonnés, fatigués, désemparés...

Réjouissances au compteur : 5 prises de sang, 1 IM, 12 sous cut., 1 pose de cathéter, 1 anesthésie générale, 1 arrêt de travail

Nous sommes parents de 10 embryons, pas mal quand même !!! on se réjouit comme on peut !

*** Bilan l'échec d'implantation: RAS

**** Recherche d'anticorps : RAS

 

2012 :

* FIV 3 (court antagoniste) / janvier

Arrêt de la stimulation à J6.

** FIV 3 bis (court antagoniste) / avril

Presque arrêt de la stimulation à J12. 8 /9 ovocytes sur la ligne de départ, 2 ponctionnés ! Désolation...

*** FIV 3 ter (retour au protocole long, quelle collection...) / septembre

La stimulation se passe... 16 ovocytes ponctionnés. 15 vitrifiés matures. Inespéré. Attente déblocage administratif ENDOCELL (merci d'agence de biomédecine)... Préparation de l'endomètre en novembre. Echec de reconstitution du tapis cellulaire au labo d'endocell, 5 ovos perdus au réchauffage, 2 embryons moyens à J2 et peanuts à J5; la TOTALE LOOSE ! 

 

2013 :

* FIV 3 quater  (IMSI) / mars

14 ovocytes ponctionnés, 11 mâtures, 7 embryons à J3, 3 embryons transférés à J3 --> Négatif (pas de surprise) 

Changement de centre PMA. Rencontre avec une gynéco géniale; humaine, accessible, ouverte,.... Equipe pro et agréable de la secrétaire au laborantin. Rdv avec le chef de service biologiste.

** Biopisie / hystéroscopie sous AG / mois précédent la FIV

*** FIV 4 (ICSI) / octobre

11 ovocytes ponctionnés, 10 mâtures, 5 vitrifiés pour une prochaine tentative, 2 embryons obtenus et transférés à J2 ---> et ô mi-ra-cle taux de béta hcg à 424 à J17... Enorme ! Grossesse évolutive

Bouquin du moment

 orgueiletprejuges

Les Mois Passent