Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 novembre 2011 5 25 /11 /novembre /2011 18:21

 (*) : Institut de Sondage de la Vahiné – Journal de Celles qui en ont Ras Le Pompon des FIV.

 

Qui mieux que vous pour exceller en savoirs PMesques. Vous vous en seriez bien passés. Moi aussi.

(Rien à voir mais je déteste les pubs qui vous rendent stupides... j'ai bien failli écrire "qui mieux que Renault peut entretenir votre Renault...!" et pourtant je ne regarde pas les pubs !). 

 

Mais voila, nous sommes des érudits de la PMA, c’est la vie et c’est comme ça.

 

A nous toutes, nous pourrions écrire le meilleur ouvrage non scientifique sur la PMA que la Terre n’ait jamais connu. Ce serait au moins une façon de valoriser cette culture immense et l’expérience acquises au fil d’années délicieuses…

 

En préparation de notre prochaine échéance PMesque (ou rdv avec la gygy pour préparation de la FIV n°3), comme mon savoir est loin d’être encore absolu, j’aurais besoin de réviser mes gammes avec vous, accorder mon violon et récolter vos pépites de savoir et d’expériences…

 

Je cultive ma confiance aux médecins (oui oui je fais d’immenses efforts, et mon cerveau ne s’en trouve pas plus mal…) mais elle n’est pas encore totalement acquise, allez savoir pourquoi….

 

 

Voici, voila, les sujets de mon sondage :

 

 

  • Gamètes de la Vahiné bronzée

 FSH à 9 en 2009. Pas d’autres bilans depuis. Un bilan hormonal à J3-J4 (fsh, lh, amh, …) prévu dans quelques jours mais prescrit par ma généraliste (car la gygy n’en voit pas l’intérêt).

 

Voici les récoltes des premiers épisodes FIVesques :

- 14 noix de coco sur la plage / 10 m(ât)ures -à 7 embryons (protocole long agoniste – déca 3 mg - ménopur 150 – 225 ui)

- 14 noix de coco sur la plage / 6 m(ât)ures -à 3 embryons (protocole long agoniste –– déca 3 mg- ménopur  225 ui)

 

Suite à ces récoltes et mise en culture avec les p’tits poissons clowns de Tané ; 10 embryons obtenus de qualité systématiquement moyenne (score 1 et 2 ou C et D).

 

Bilan du guru : mes noix de coco n’aimeraient pas le protocole long agoniste et il convient d’essayer le protocole court antagoniste… qui est sensé améliorer le schmilblick !

 

1. quel est la théorie de votre cher gygy sur l’intérêt, l’indication, … le toutcequevousvoudrez… du protocole court antagoniste ?...

 

 J’ai lu tout et son contraire : protocole pour les OPK, protocole pour les « mauvaises répondeuses » (qui me fait penser systématiquement à « mauvaises pondeuses »… la classe, manquait plus que la comparaison à la volaille… D’ailleurs j’en viens à me demander s’il y a des volailles infertiles, les pauvres…).

 

Bilan du guru : j’suis jeune (euh ouais relativement), je réagis aux stim, j’ai des noix de coco pré antraux, … Bilan hormonal pas nécessaire.

 

2. quel est la théorie de votre cher gygy sur l’intérêt, l’indication, … le toutcequevousvoudrez… du bilan hormonal en cours de parcours FIV si réponse aux stimulations il y a, …, si problème de qualité embryonnaire il y a à deux FIV consécutives ? d’ailleurs, comment expliquent-ils la qualité embryonnaire lorsqu’elle est moyen bof ? la qualité de la noix de coco n’est-elle vu qu’au travers de la « maturité » ?...

 

 

  • Gamètes du beau Tané musclé 

 Les p’tits poissons clowns sont un peu comme Némo ; une p’tite nageoire en moins ou défaillante, mais rien d’extrême (oligo-éléments et asthéno – dactylo modérée – quelques atypi-ques).

 

Bilan du guru : les p’tits poissons clowns sont à même à faire leur boulot touts seuls comme des grands. Pas besoin de test de fragmentation (le Tané pas alcoolo, fumeur ou autre, et on ne sait de toutes façons rien faire avec le résultat), pas besoin d’ICSI/IMSI. D’autant que cela peut faire éclater les noix de coco (oh !). Donc autant de pas gâcher de noix de coco.

 

3. quel est la théorie de votre cher gygy sur l’intérêt, l’indication, … le toutcequevousvoudrez… du test de fragmentation ? de l’ICSI/IMSI ? le risque de perdre des noix de coco (par éclatement) a-t-il été évoqué ? …

  

 

  • Embryons au monoï de Polynésie

 Par deux fois, deux essais consécutifs, deux embryons de scores moyens ont été transférés à J2. Aucun embryon envoyé au pôle sud (ouf… préfèrent les lagons turquoises).

 

Par deux fois, j’ai eu la sensation que ça ou rien, c’était pareil. Je ne dis pas avoir raison, mais le résultat a été négatif…

 

Un biologiste d’un autre centre m’a dit que ça ne le choquait pas ; embryon pas joli peut devenir beau bébé (s’il le dit). Un autre encore m’a dit qu’il ne voyait AUCUN intérêt à cette pratique sinon de perdre un essai précieux.

 

Bilan du guru : le score embryonnaire n’est donné que comme critère pour la congélation. Les scores moyens n’aiment pas la congélation (et je les comprends). Ca n’a rien à voir avec le résultat.

 

Ah !!! Ah ouais, … moi j’ai lu que la qualité est un peu liée au taux d’implantation !

 

Nous voudrions donc pour la prochaine fois acter que si embryons moyens à J2 il y a, pas de transfert il y aura et culture prolongée. Et rien si rien.

 

Et à discuter si jolis embryons à J2 il y a, soit transfert il y a soit culture prolongée.

 

4. quel est la théorie de votre cher gygy sur l’intérêt, l’interprétation, … du score embryonnaire (uniquement pour congélation, pour évaluer les chances que ça marche, …) ? que penser des embryons moches ? quelles sont leurs pratiques de transfert et ce au fur et à mesure des FIV, … ? auraient-ils transféré des embryons pas zolis zolis à J2 ? préfèrent-ils les beaux J2, les blastos, … ? 

 

 Je sais que ni la religion « blastos » ni la religion « J2 » ne l’emporte aujourd’hui sur l’autre d’un point de vue réussites globales par ponction.

A noter, personnellement, qu’un transfert 5-6 jours après une ponction me semble beaucoup plus confortable, le nid est moins endolori et mieux à même à être accueillant.

 

 

 

 

Vous voilà assommées et certainement fatiguées à l’avance de répondre à ce sondage ! Néanmoins vos informations me seront précieuses, et elles seront précieuses à toutes celles qui les liront, j’en suis sûre.

Nous pourrons également soumettre les résultats à un journal spécialisé et obtenir un prix pour son intérêt notable, et notre courage à … disserter depuis tant de temps sur un sujet qui nous est tombé dessus par malchance.

 

Pour vous remercier, une photo de "mon" paradis au bout du monde;  "Moorea vue de Papeete"

    SANY0376

Repost 0
Published by La Vahiné - dans Tout savoir sur la PMA
commenter cet article
23 novembre 2011 3 23 /11 /novembre /2011 23:05

cercle-litteraireJ’ai fini ce bouquin il y a quelque temps déjà… et il me manque.

Juliet, Sydney, Isola, Dawsey, Amelia… me manquent. Ils sont comme une grande famille baignée de tendresse.

 

Juliet Ashton. Jeune écrivain, journaliste. Célèbre pour ses chroniques écrites au nom d'Izzy Bickerstaff dans le but de remonter le moral des Londoniens pendant la guerre de 39-45 (Londres était pour mémoire la cible des fameux missiles V2, …). Effrontée, libre, …

 

Elle reçoit une lettre de Dawsey, un habitant de l’île de Guernesey, membre d’un mystérieux Cercle d’amateurs de Littérature et de tourtes aux épluchures de patates Guernesey et « amoureux » de l’écrivain Charles Lamb suite à la lecture d’un exemplaire des Essais d’Elia - Morceaux choisis, qui avait appartenu à Juliet.

 

A partir de cet instant, l’histoire prend place. Comme un puzzle où chaque pièce est remplacée par une lettre qu’échangent Juliet (jeune écrivain et journaliste) et les membres du Cercle d’amateurs de Littérature et de tourtes aux épluchures de patates de l’île Guernesey.

Lettres qui nous emmènent à découvrir la vie à Guernesey pendant l’occupation Nazie, le spectre de la guerre, l’évacuation des enfants, l’amitié et la solidarité de ces habitants bâtie autour d’une personne merveilleuse ; Elizabeth Mc Kenna, qui déportée dans un camp Allemand confiera son bébé, sa fille Kit aux soins de ses amis,….

 

Il est question d’amitié, de l’amour simple pour la lecture, de portraits de personnages délicieux, des paysages d’une île magnifique, d’air salé, de couchers de soleil… d’adoption…. Il est même question d’Oscar Wilde au travers de l’histoire de la Mamie Phine d’Isola et son chat Muffin !

 

Il est aussi question de proches qui s’éloignent et d’inconnus qui deviennent proches.

 

Amateurs de Tea Time, de tartes aux framboise fraiches et de l’humour anglais, foncez sur ce bouquin succulent et si empreint d’humanité.

Repost 0
Published by La Vahiné - dans Bouquins
commenter cet article
21 novembre 2011 1 21 /11 /novembre /2011 23:33

… à cette première journée de turbin (ça fait titi parisien).

 

Enfin pas la première première journée (la première première date d’il y a longtemps, quand j’étais une autre et la même), mais la première journée après mon quatrième arrêt de travail.

 

Après la beauté (merci Estima Gé), les belles rondeurs généreuses, la confiance en soi boostée, l’élevage d’écureuils, le grand ménage dans les relations d’amitié, … merci la PMA pour ces moments de repos loin du tumulte du boulot.

 

Toute bonne chose ayant une fin (comme toute mauvaise, non ?!!! ahhh …), il fallait reprendre le chemin …

 

J’ai emmené mon sac de Mary Poppins, qui était léger comme une plume, malgré le chargement...

 

De nombreux sourires m’ont accueillie. Des sourires sincères, bienveillants. Des chocolats aussi.

Des questions remplies de pudeur sans aborder le sujet : « ça va mieux ?... ».

En cette fin de journée : « ça a été aujourd’hui quand même ?, ça n’a pas été trop dur ? … ».

Les mots ne sont pas PMesques mais les sentiments sont humains, on se comprend…

 

Et il y a eu de la parfaite indifférence. Je ne pourrai pas être plus explicite. Une indifférence honteuse, froide, … ignoble. Telle qu’on pourrait la croire calculée, faite exprès… Inhumaine.

Déjà montrée, déjà subi…

 

Si je suis faible et indigne d'un simple geste humain pour certain(e)(s), je suis La Vahiné avec son sac de Mary Poppins rempli de ces sourires, de l’amour de son Tané, de sa famille, de ses ami(e)s, de ses inconnues si proches et rempli de l’amour pour son bébé. Là est ma force. Là est mon humanité. Cette froideur ne m’atteindra plus.

 

Demain, je repartirai. Fragile. Incomplète. Mais forte aussi... d'une certaine façon.

 

marypoppins2

Repost 0
Published by La Vahiné - dans Etats d'âme de PMette
commenter cet article
18 novembre 2011 5 18 /11 /novembre /2011 19:53

Une référence à Jane Austen faite par la bella raggaza aux cheveux de Lin.

 

Une pensée à un très beau film; Pride and Prejudice (Orgueils et Préjugés)... avec Keira Knightley et Matthew MacFadyen.

 

Et l'inspiration d'une musique...

Des notes sorties d'un piano qu'il m'a semblé entendre au loin, puis de plus en plus proches...  qui évoquent une émouvante délicatesse.

Un extrait d'une délicieuse BO, qui renferme d'autres très jolis morceaux...

 

Repost 0
Published by La Vahiné - dans Méli mélo mélowoman
commenter cet article
18 novembre 2011 5 18 /11 /novembre /2011 19:22

… professionnelles… lundi.

 

Après discussion avec ma chère généraliste (qui au passage est une perle rare d’empathie et de bon sens. Je me demande ce que j’aurais fait sans elle), je reprends mon « cher travail » lundi.

 

Dans un sens, je passerai un peu moins de temps à cogiter. Je reprendrai mon rituel aquagymesque le soir avant de rentrer à la maison. Je côtoierai plus d’humains que ces derniers temps.

 

D’un autre, je vais à nouveau m’exposer au stress, à la fatigue, à la remise en question régulière.

Je sais que je vais devoir la jouer Grande Sagesse au risque de craquer et de pleurer à tout moment.

 

Comment être motivée quand ses valeurs sont en conflit avec celles de son entreprise, quand chaque jour des futilités, des idioties sont motifs pour pressuriser les gens et présentées comme urgentes, prioritaires (limites question de défense nationale ou de vie ou de mort… que c’est grotesque !!), quand des grands c… font leur carrière sur votre dos (votre santé), quand ces mêmes qui font moins d’heures que vous et dont le bureau (3 fois plus grand que le votre) reste inlassablement vide de tout papier (toujours quand le votre, sorte de cagibis, devient un capharnaüm), vous font comprendre que ça serait bien de finir ce dossier (qui nécessitera que vous bossiez chez vous tard dans la nuit) pour pouvoir facturer, vous laissant toute la culpabilité imaginable sur le dos…

 

Comment être motivée à supporter du grand n’importe toute la sainte journée quand en plus vous n’arrivez pas à porter la vie, à avoir un enfant, … ?!!

 

Ma chère généraliste, je vais l’appeler Docteur Frisouilli, car j’en reparlerai très certainement dans les mois à venir, m’a prescrit des plantes à haute dose et prodigué des conseils; focaliser sur moi, sur notre projet de famille, mon bien-être et de mettre … mon petit ciret jaune et mes bottes imperméables à la connerie.

 

Dans mon cartable, dans mon cœur, lundi, je placerai :

-          du chocolat,

-          la coccinelle Trudinette de Valou,

-          mon Tané,

-          ma truie-truie (qui se reconnaîtra), ma famille,

-          mes PMettes Fille au Cheveux de Lin, Barbidou, Coc’s, Irouwen,… pour ne citer qu’elles,

&

-          mon petit bébé aux joues roses… qui est là quelque part…

 

Et si vous vous demandez comment je vais faire pour que tout rentre, sachez que j’ai le véritable sac de Mary Poppins. Oui, oui, oui !

 

ciret boum

Repost 0
Published by La Vahiné - dans Etats d'âme de PMette
commenter cet article
15 novembre 2011 2 15 /11 /novembre /2011 15:38

Une nuit de sommeil lourd.

Une nuit sans rêve (ou rêves oubliés).

Une nuit qui ne repose pas.

Un réveil brusque.

Une main tendue qui ne trouve personne, pas même de la chaleur.

Vite, il faut sortir de ce lit, il faut s’activer avant que l’obscurité n’arrive.

Son reflet dans le grand miroir.

Le reflet de son corps.

Le reflet de ce ventre si désespérément vide… et de cette poitrine si désespérément menue.

Le reflet d’un cœur gros, d'une âme triste.

A quand ?...

 

 

 

Certaines diront "ahhh quand tu auras des vergétures de partout, les seins en douille de pâtisserie, des cratères d'obus sous les yeux, tu ne diras plus pareil !!!" A moiiii les vergétures !! A moiiiii les seins minis riquiquis fondus (même pas peur, sont déjà riquiquis !!). J'ai déjà des valoches sous les yeuxxx !!

 

Repost 0
Published by La Vahiné - dans Etats d'âme de PMette
commenter cet article
14 novembre 2011 1 14 /11 /novembre /2011 17:59

Les jours se succèdent et ne se ressemblent pas…

Surtout quand on a une connaissance très proche qui s’appelle Me PMA.

 

Quand la Vahiné a fini de bâtir sa petite maison ; son petit nid, son home sweet home tout chaud,… prêt à accueillir un petit bébé tout rose, Me PMA débarque.

A chaque fois, le joli nid a laissé place à un champ de ruines.

Il faut alors tout reconstruire ; les fondations, la structure, …

Au début, la reconstruction se fait sans trop de mal. Avec le temps, et malgré tous les outils accumulés, la reconstruction est de plus en plus longue, douloureuse et incertaine. On se demande même s’il faut reconstruire ou déménager.

 

Petite trêve dans la reconstruction ; ce WE.

Après des jours gris, tristes, le soleil est revenu ; dans le ciel comme dans ma tête et mon cœur.

On ne sait pour combien de temps. Alors on en profite. Les peurs, les doutes n’ont plus leur place pendant quelques précieuses heures… Quelques précieuses heures de vie.

 

Voici les ingrédients de ce bon moment :

 

- un beau soleil,

 

- une balade à Sète ; l’air de la mer, une balade le long des quais et des bateaux de pêche, une dégustation d’huîtres farcies succulentes, un achat gourmand dans un magasin de madeleines fourrées maison ; chocolat, framboise, caramel,…, une expo de photos de Georges Brassens par M. Doisneau,

 

- deux beaux films : The artist et La couleur des sentiments,

 

- un bon livre : Le Cercle littéraire des amateurs d’épluchures de papates, que j’ai –hélas - fini,

 

- deux bonnes grasses mat. aux côtés de son prince charmant,

 

- des tea time au thé vert fruité bien chaud,

 

- un bon footing d’une heure le long de la mer, en plein soleil, … suivi d’une pause pour mieux profiter des rayons, et récompensé par un succulent couscous (nous avons inventé le « footing couscous en bord de mer » !)

 

Voilà de quoi se sentir vivant… et prendre quelques kilos aussi (mais ceux-là sont bien meilleurs que les kilos hormonaux).

Ahh, puis j’ai investi dans un vernis rouge magnifique pour soigner ma petite féminité et assouvir mon amour immodéré pour les couleurs !

J’espère qu’il repoussera les c…s qui tenteront de m’approcher aussi. Attentionnn couleur flashy = danger !!

 

IMG 5962

 

Les deux madeleines rescapées de ce WE...

Repost 0
10 novembre 2011 4 10 /11 /novembre /2011 12:02

Lundi.

Moral en berne. Cauchemar. La pluie qui tombe depuis une semaine semble s’accorder parfaitement avec mon état intérieur. J’ai l’impression de naviguer en parallèle de ma vie. Ce qui n’est pas qu’une impression je crois ! L'infertilité est en train de pourrir de précieuses longues années.

 

Mardi.

Mots de mon Tané qui font du bien. Des mots qui remettent certaines pendules (devenues complètement fofolles) à l’heure.

Gentil coup de pied aux fesses.

Heureusement qu’il est là !

 

Par chance, j’ai une généraliste au top. Je bénéficie donc d’un arrêt de travail qui me maintient loin de conditions de travail stressantes et parfois nauséabondes. Constat d’une cure de presque 10 ans; Vahiné usée. Loin du stress, je respire mieux. La PMA c’est bien suffisant en l’état de mon capital de ressources à gérer la mouise. Mais sans planning bien bouclé, la Vahiné non occupée réfléchit, psychote, re réfléchit, dissèque milles sujets ; de la couleur de la peinture à acheter pour repeindre les chaises à comment changer le monde … elle passe un temps fabuleux dans son cerveau !

 

Mercredi.

Journée avec ma mère.

Nous discutons des heures de tout et de rien comme d’habitude.

Elle essaie de me booster à reprendre le boulot. Non pas que cette ambiance de grande boîte s’est améliorée, que les gens sont devenues intelligents et que la pression a disparu (c’est même l’inverse chaque jour depuis des années). Non, reprendre serait synonyme de laisser à l’entrée du bureau mon moi de Vahiné, ma conscience pro, mon honnêteté, ma rationalité,… (dur !)… que je mange une tonne de pain bourré de pavot aussi. Je sais qu’elle a raison au fond (il faut bien gagner sa vie), mais mes forces, où sont-elles passées bordel ??

Je voudrais changer mon boulot, la société, le monde. Le rendre moins con. Mais j’ai déjà une PMA à gérer ! Stop it la Vahiné !!!

Pendant le déjeuner, dans un ptit resto italien sympa (hmmm un bon plat de pâtes fumant = un vrai réconfort…), nous restons de longues secondes l’une et l’autre à regarder une petite beauté âgée de 3-4 mois sur les genoux de sa maman. A croquer …

Je crois que ma mère est folle d’envie de devenir grand-mère (j’en suis sûre même). Mais je sais qu’elle se fait encore plus de souci pour la santé et le bien-être de sa fille. Elle attire mon attention sur le fait de penser à moi, de ne pas aller au-delà de ce qui pourrait être mes limites physiques, morales, celles de mon couple… Je sais qu’elle a raison. Je sais aussi qu’elle sait exactement ce que cela signifie… elle a failli perdre la vie pour la donner à une des mes petites sœurs. Je voudrais la rassurer mais je ne parviens pas à me rassurer moi ?! Pour l’instant, je maintiens le cap de la PMA.

 

Ma mère m’a expliqué que j’avais un…, de nombreux ( !) écureuils dans le cerveau !!. Des écureuils en train de pédaler comme des dératés dans des roues à hamster, au point d’en perdre les pattes …, et dans toutes les directions (pma, boulot, peinture des chaises, recherche des mes blocages psy, monde économique qui nous prend pour des c…, + plein plein d’autres). Au moment où elle me dit, … je sens mes écureuils fous fous ; je les vois même ! C’est clair, ils en perdent les pattes.

Alors elle me dit que je devrais essayer d’arrêter tout doucement les roues de mes rongeurs, de les laisser ensuite reprendre leur souffle… et de leur ouvrir la porte de mon cerveau pour qu’ils aillent prendre l’air. Le cerveau se vide alors et …… wellness cérébral !!

C’est une ré-vé-la-tion !!

 

Fin de cette bonne journée. Merci Maman. Je retrouve mon Tané chéri qui a expérimenté une nouvelle façon de faire des escalopes de veau… (on dirait que l’escalope a été prise dans un attentat à la bombe. Je t’aime chéri). Je me sens assez bien, disons mieux que les jours qui ont précédé, ce qui est déjà bien !

 

Objectifs :

-         actions (et non réflexions !) pour trouver comment m’occuper de mon corps (qui en prend plein la g… aussi) et laisser moins de place à l’autre là-haut qui prend trop de place avec son refuge à écureuils (on fait un bébé avec son corps (et son esprit), moi je le fais avec mon cerveau, je comprends pourquoi ça ne marche pas...) (sophro, sport,... ?) : vous en connaissez vous ?

-          pratiquer la libération volontaire des écureuils,

-          pratiquer les pensées positives…

-          sortir de chez moi… vrai que depuis une semaine, la pluie et même les tempêtes de pluie ont limité les « prises d’air… ».

 

REX n°1 de la première libération volontaire d’écureuils.

Au moment de m’endormir, hier soir, les écureuils ont commencé leur footing de dératés. Je tourne, re tourne,… dans le lit. Endormissement difficile. Donc je les somme : « calmito là-haut !! ». (Quelle autorité wouhh !). Ils se calment. « Maintenant dehors, allez prendre l’air, il fait bon dehors ». Super dociles, les rongeurs prennent la sortie… Le calme revient… ahhhhhh que ça fait du bien !!!

Allez ; 10 secondes… pas plus (c’était long comme bien-être !), je me dis, mais mince… ils vont faire comment pour gagner le RDC et le parc ? ils vont prendre l’ascenseur de l’immeuble ??? (Oui, parce que c’est dur pour un écureuil d’ouvrir la porte, …, même s’ils sont plusieurs)….

Ce n’est pas gagné. Je sais…. Mais je vais y arriver !!! IL FAUT QUE J'Y ARRIVE ! MON CORPS ET MON ESPRIT SONT DETENDUS, DE-TEN-DUS, ...

  

Je crois que j’ai mis en évidence un autre effet secondaire de la PMA…

  

Une espèce New Yorkaise qui s’ennuie le lundi (la prise incessante de photos d'écureuils à NYC a également été une sorte de syndrôme)

IMG_4484.JPG

 

Repost 0
Published by La Vahiné - dans Etats d'âme de PMette
commenter cet article
7 novembre 2011 1 07 /11 /novembre /2011 13:29

Cette nuit, j’ai fait un rêve

Un rêve moche. Sans queue ni tête. Brutal.

 

La nuit d’avant, je faisais partie de l’équipe de France de rugby, partais au ski avec ces gaillards de deux fois ma taille et finissais par jouer à une sorte de toro piscine en robe de mariée… C’était vachement mieux, à choisir.

 

Cette nuit, je faisais un passage très bref dans une clinique ou un hôpital. Visiblement pour y accoucher. Cette scène n’apparait pas. Mais elle a lieu. Je vois passer un nourrisson, le mien, puis plus rien. Et finalement on vient me dire qu’il est mort.

Puis instantanément, je me retrouve replongée dans la rue, dans la vie. Je suis hagarde. Des enfants jouent sur une place, je les regarde comme un rêve inaccessible. Un commerçant me demande si je vais bien ; difficilement et douloureusement les mots sortent de ma bouche, je lui explique que je viens de donner la vie à un bébé qui n’a pas survécu…

 

Au-delà de ce rêve et de l’interprétation qu’on pourrait en faire… je crois que je ne parviens plus à avoir confiance en moi, aux médecins, en la vie,...

J’imagine avec distance nos futures FIV et me rends compte que je ne leur donne aucune chance. Je les imagine comme une pâle copie des précédentes. On prend les mêmes et on recommence.

Etonnant que les médecins y croient encore alors que je n’y crois plus ?! Est-ce à force de ne pas y croire que ça ne marche pas ?

 

L’avantage de cette situation, c’est qu’il n’y a plus qu’une issue : finir par rebondir. Que j’ai hâte...

 

Une petite note positive par un petit clin d’œil à un autre rêve : un doux et joli rêve.

Repost 0
Published by La Vahiné - dans Etats d'âme de PMette
commenter cet article
4 novembre 2011 5 04 /11 /novembre /2011 19:22

Quelques jolis mots, accompagnés de douces notes dans une chanson de mon cher Loulou alias Louis Chédid.

 

Pour tous(tes) ces inconnu(e)s qui quelque part… partagent avec moi la même histoire...

 

 

 

 

 

 
Repost 0
Published by La Vahiné - dans Méli mélo mélowoman
commenter cet article

La Vahiné

  • : Tout ce qui passe par la tête et le coeur d'une Vahinée...
  • Tout ce qui passe par la tête et le coeur d'une Vahinée...
  • : Une vahiné qui s'intéresse à une montagne de sujets du plus sérieux au plus plus futile (la couleur du vernis qui donnera de la gaiété à mes mains et ma journée).... et qui attend impatiemment un bébé dans sa vie...
  • Contact

Nos batailles (et aucune victoire)

Rien que d'imaginer entamer la longue description des évènements qui ont ponctué ces dernières années PMesques, phewww... on essaiera donc de faire "court" :

2008 : stimulations avec un gygy que je ne conseillerai pas à ma pire ennemie (quoique... Si vous voulez nom et adresse, demandez moi en mp ;)).

2009 : biopsie du sein, coelio / hystéro (découverte d'un kyste et d'adhérences d'endométriose), tests endocrinos pour une prolactine élevée

2010 : 5 IAC; mai, juin juillet, octobre et novembre

2011 :

* FIV 1 (protocole long agoniste) / janv. fév 

Stim. poussive / 14 ovocytes - 10 mâtures - 7 embryons moyens - 2 transférés (moyens moyens) et 5 abandonnés car n'ont pas la qualité requise par le centre pour être congelés  (je me suis e... à pondre 10 ovocytes mâtures, qui ont été fécondés par des winners putatifs, et le fruit de tous ces efforts et de ces miracles en soi... A-BAN-DON-NES !! hallucinant !)  - un test négatif et une période de grosse fatigue s'en suit; tachycardie, crises d'angoisse, ...

Réjouissances au compteur : 5 prises de sang, 1 IM, 15 sous cut., 1 pose de cathéter, 1 anesthésie générale, 1 arrêt de travail

** FIV 2 (protocole long agoniste) / août. sept

Doses de stim. plus fortes / 14 ovocytes - 6 mâtures  - 3 embryons moyens - 2 transférés (moyens moyens... quand tu nous tiens) et 1 placé en culture prolongé et qui n'a pas tenu (l'abandon; plus jamais, merci !)  - un test négatif, nous sommes sonnés, fatigués, désemparés...

Réjouissances au compteur : 5 prises de sang, 1 IM, 12 sous cut., 1 pose de cathéter, 1 anesthésie générale, 1 arrêt de travail

Nous sommes parents de 10 embryons, pas mal quand même !!! on se réjouit comme on peut !

*** Bilan l'échec d'implantation: RAS

**** Recherche d'anticorps : RAS

 

2012 :

* FIV 3 (court antagoniste) / janvier

Arrêt de la stimulation à J6.

** FIV 3 bis (court antagoniste) / avril

Presque arrêt de la stimulation à J12. 8 /9 ovocytes sur la ligne de départ, 2 ponctionnés ! Désolation...

*** FIV 3 ter (retour au protocole long, quelle collection...) / septembre

La stimulation se passe... 16 ovocytes ponctionnés. 15 vitrifiés matures. Inespéré. Attente déblocage administratif ENDOCELL (merci d'agence de biomédecine)... Préparation de l'endomètre en novembre. Echec de reconstitution du tapis cellulaire au labo d'endocell, 5 ovos perdus au réchauffage, 2 embryons moyens à J2 et peanuts à J5; la TOTALE LOOSE ! 

 

2013 :

* FIV 3 quater  (IMSI) / mars

14 ovocytes ponctionnés, 11 mâtures, 7 embryons à J3, 3 embryons transférés à J3 --> Négatif (pas de surprise) 

Changement de centre PMA. Rencontre avec une gynéco géniale; humaine, accessible, ouverte,.... Equipe pro et agréable de la secrétaire au laborantin. Rdv avec le chef de service biologiste.

** Biopisie / hystéroscopie sous AG / mois précédent la FIV

*** FIV 4 (ICSI) / octobre

11 ovocytes ponctionnés, 10 mâtures, 5 vitrifiés pour une prochaine tentative, 2 embryons obtenus et transférés à J2 ---> et ô mi-ra-cle taux de béta hcg à 424 à J17... Enorme ! Grossesse évolutive

Bouquin du moment

 orgueiletprejuges

Les Mois Passent