Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 octobre 2011 7 16 /10 /octobre /2011 19:12

 

coeur régulier

J'ai beaucoup apprécié la lecture de ce beau livre (même si, je m'en rends compte, j'ai le don pour choisir les histoires tristes en ce moment). 

 

Sarah, belle quadra, a une vie "parfaite"; une situation professionnelle, un pavillon en banlieue avec la déco moderne et dépouillée, un mari de bonne famille avec son lot d'amis BCBG, deux beaux enfants, ...

 

La faille.... Nathan, son frère, son quasi jumeau, meurt brutalement mais si prévisiblement ; sa voiture écrasée contre un arbre. Sarah ne s'en remet pas, elle croit au suicide,...

 

Enfants, ados; Sarak et Nathan s'aimaient et partageaient tout. Leurs parents; désertés par la chaleur et l'affection.

Nathan était devenu un homme fragile, à fleur de peau, en marge du moule de notre société, enchaînant les petits boulots, alternant les périodes sombres, l'alcool, ... Il n'approuvait pas la vie bien rangée de sa soeur; peu à peu ils se séparaient... Sarah, elle, ne savait plus quoi faire avec ce frère tant aimé mais devenu si dérangeant, ingérable, ...

 

Après le décès de son frère, Sarah perd pied. Elle perd son boulot (à l'image de nos belles entreprises inhumaines :   "si j'ai appris quelque chose du monde du travail, c'est qu'on y tolère mal les faibles, que toute faille doit être camouflée, toute fragilité niée, toute fatigué combattue et oubliée, qu'une part non négligeable de nous-mêmes doit être laissée au vestiaire, comme un costume qu'on renfilerait qu'une fois le soir venu"), ne supporte plus sa vie si "parfaite"; son mari "si parfait" avec qui elle ne fait plus l'amour, ses enfants devenus ados qui vivent enfermés dans leur chambre et ne lui parlent jamais, ... Elle part du jour au lendemain au Japon, dans une ville en bord de mer où Nathan a séjourné qques temps alors qu'ils s'étaient presque perdus, elle cherche sa trace à lui... et à elle-même finalement. 

 

Là-bas, elle rencontre des gens qui ont connu Nathan; notamment Natsume, ancien flic, qui consacre toute sa "nouvelle vie" à sauver les gens de la falaise et du suicide (les falaises de cette ville sont connues pour ça). Ils les persuadent de ne pas sauter et les accueillent chez lui le temps qu'il faut, s'occupe d'eux, ... comme il l'aura fait pour Nathan et Sarah. Il a ces mots "personne n'a envie de mourir. Tout le monde veut vivre. Seulement, à certaines périodes de votre vie, ça devient juste impossible".

Sarah va errer dans cette ville en quête de sens; entre les falaises, les temples japonais aux érables rouges, les ruelles, les rizères, ... " Toutes ces années, je m'étais tellement échinée à me perdre, à me fondre dans le décor, à me noyer dans la masse. Je m'étais noyée tout court".

 

La description du Japon est juste magnifique. La description des émotions aussi...

 

Je dois dire qu'avec toutes les difficultées, les souffrances apportées par l'infertilité et le parcours PMA, j'aimerais faire comme Sarah, fuire mon boulot qui me rend insatisfaite et parfois malheureuse, fuire ce quotidien qui me renvoie si souvent l'absence douloureuse de mon bébé, ... me poser, m'occuper de moi et trouver ou retrouver un sens là où il y en a plus...

Repost 0
Published by La Vahiné - dans Bouquins
commenter cet article
3 octobre 2011 1 03 /10 /octobre /2011 16:45

"Ce que sais de Vera Candida" de Véronique Ovaldé...

 

 

     vera candida poche

Je n'ai pas le talent pour vous rendre compte de la beauté que j'ai trouvé dans ce livre, aussi teinté d'imaginaire que de réel, rythmé et toujours léger, alors y'a plus qu'à foncer chez le libraire !

 

J'ai été emporté immédiatement aux côtés de Rose Bustamente dans sa petite cabane sur la plage... sur l'île de Vatapuna, en dehors du temps, avec ses bruits, ses odeurs d'iode, de végétaux, ..., sa moiteur, ... Rose est la plus jolie femme de Vatapuna, ancienne prostituée de son village et devenue une pêcheuse hors pair de poissons volants.

 

C'est l'histoire de quatres femmes;  Rose Bustamente , sa fille Violette, sa petite-fille Vera Candida et  Monica Rose son arrière petite-fille. Aucune n'a de père.

 

C'est l'histoire de femmes belles, fortes, aimantes, paumées,...  aux destins violents, désenchantés, ... que des hommes, et surtout un homme, va marquer se son empreinte tordue...


A quinze ans, enceinte, Vera Candida va fuir Vatapuna, fuir les destins de Rose et Violette. A Lahomeria, elle lutte entre se laisser mourir et assurer sa survie et celle de sa petite fille. Elle y rencontrera aussi Itxaga; un homme lumière... Ouh la la, mais j'en dis trop !!

 

Ed. J'AI LU, page 247 :

"L'arithmétique

 Pendant des années, quand Monica Rose s'assoirait sur le canapé entre Vera Candida et Itxaga, elle se serrerait contre eux, bougerait son minicul comme si elle se faisait un nid, les prendrait par le bras et dirait, On est bien tous les deux.

La première fois, Vera Candida rectifierait, On n'est pas deux, on est trois.

Et Monica Rose répondrait, On est bien quand même."

 

Repost 0
Published by La Vahiné - dans Bouquins
commenter cet article
3 octobre 2011 1 03 /10 /octobre /2011 00:27

   Fakarava - Archipel des Tuamotu
par La Vahiné

 

Jamais vu de si belles et infinies nuances de bleu et de vert... Mon paradis...

 

 

IMG 1304

 

 

Repost 0
Published by La Vahiné - dans Voyages - escapades
commenter cet article
2 octobre 2011 7 02 /10 /octobre /2011 20:01

Oui... I LOVE RUGBY !!

 

Une vieille histoire d'amour avec des hauts et des bas... Si je n'ai pas raté un match ou presque mes 25 premières années de vie, il n'en est plus ainsi... depuis notamment 2007, où j'ai cotoyé le monde du rugby d'un peu plus prêt...

 

Alors que leur temps à rester en Nouvelle-Zélande est plus que jamais compté, alors que la presse cherche la bébête et   veut  voir en leur expérience Néo-Zélandaise une reproduction de la déroute Sud-Africaine des footballeux, j'ai envie de croire en leur coeur, en leur courage et leur révolte !

Ca nous ferait du bien au coeur !! et d'autant plus que ça écarterait, peut-être un temps, les craintes qui sont les miennes que trop de confort, trop de médiatisation, une génération de joueurs qui n'a presque connu que le rugby,... ramolissent l'envie, le plaisir et la hargne.


Allez les Bleus !!!!!!!!!!!!!!

 

Repost 0
Published by La Vahiné - dans Méli mélo mélowoman
commenter cet article
1 octobre 2011 6 01 /10 /octobre /2011 21:42

Aujourd'hui je baptise mon blog !

 

Voilà...

C'est intimidant de se retrouver face à soi-même d'une certaine façon...

Je suis une jeune vahinée, amoureuse, rêveuse, sensible, altruiste tant qu'elle peut, sauveteuse d’insectes noyés ou en péril, un brin chouchou dans "un gars, une fille", curieuse de plein de choses, … qui désire écrire ce qui lui passe dans la tête et le cœur, déposer ses idées, émotions, réflexions, coups de coeur, et le partager, pourquoi pas, avec les gens qu’elle aime, ceux qui se retrouveront dans ces mots et… ces maux aussi.

 

Cher blog, je te proclame ouvert et te souhaite une vie prolifique !

 

 

Repost 0
Published by La Vahiné - dans Méli mélo mélowoman
commenter cet article

La Vahiné

  • : Tout ce qui passe par la tête et le coeur d'une Vahinée...
  • Tout ce qui passe par la tête et le coeur d'une Vahinée...
  • : Une vahiné qui s'intéresse à une montagne de sujets du plus sérieux au plus plus futile (la couleur du vernis qui donnera de la gaiété à mes mains et ma journée).... et qui attend impatiemment un bébé dans sa vie...
  • Contact

Nos batailles (et aucune victoire)

Rien que d'imaginer entamer la longue description des évènements qui ont ponctué ces dernières années PMesques, phewww... on essaiera donc de faire "court" :

2008 : stimulations avec un gygy que je ne conseillerai pas à ma pire ennemie (quoique... Si vous voulez nom et adresse, demandez moi en mp ;)).

2009 : biopsie du sein, coelio / hystéro (découverte d'un kyste et d'adhérences d'endométriose), tests endocrinos pour une prolactine élevée

2010 : 5 IAC; mai, juin juillet, octobre et novembre

2011 :

* FIV 1 (protocole long agoniste) / janv. fév 

Stim. poussive / 14 ovocytes - 10 mâtures - 7 embryons moyens - 2 transférés (moyens moyens) et 5 abandonnés car n'ont pas la qualité requise par le centre pour être congelés  (je me suis e... à pondre 10 ovocytes mâtures, qui ont été fécondés par des winners putatifs, et le fruit de tous ces efforts et de ces miracles en soi... A-BAN-DON-NES !! hallucinant !)  - un test négatif et une période de grosse fatigue s'en suit; tachycardie, crises d'angoisse, ...

Réjouissances au compteur : 5 prises de sang, 1 IM, 15 sous cut., 1 pose de cathéter, 1 anesthésie générale, 1 arrêt de travail

** FIV 2 (protocole long agoniste) / août. sept

Doses de stim. plus fortes / 14 ovocytes - 6 mâtures  - 3 embryons moyens - 2 transférés (moyens moyens... quand tu nous tiens) et 1 placé en culture prolongé et qui n'a pas tenu (l'abandon; plus jamais, merci !)  - un test négatif, nous sommes sonnés, fatigués, désemparés...

Réjouissances au compteur : 5 prises de sang, 1 IM, 12 sous cut., 1 pose de cathéter, 1 anesthésie générale, 1 arrêt de travail

Nous sommes parents de 10 embryons, pas mal quand même !!! on se réjouit comme on peut !

*** Bilan l'échec d'implantation: RAS

**** Recherche d'anticorps : RAS

 

2012 :

* FIV 3 (court antagoniste) / janvier

Arrêt de la stimulation à J6.

** FIV 3 bis (court antagoniste) / avril

Presque arrêt de la stimulation à J12. 8 /9 ovocytes sur la ligne de départ, 2 ponctionnés ! Désolation...

*** FIV 3 ter (retour au protocole long, quelle collection...) / septembre

La stimulation se passe... 16 ovocytes ponctionnés. 15 vitrifiés matures. Inespéré. Attente déblocage administratif ENDOCELL (merci d'agence de biomédecine)... Préparation de l'endomètre en novembre. Echec de reconstitution du tapis cellulaire au labo d'endocell, 5 ovos perdus au réchauffage, 2 embryons moyens à J2 et peanuts à J5; la TOTALE LOOSE ! 

 

2013 :

* FIV 3 quater  (IMSI) / mars

14 ovocytes ponctionnés, 11 mâtures, 7 embryons à J3, 3 embryons transférés à J3 --> Négatif (pas de surprise) 

Changement de centre PMA. Rencontre avec une gynéco géniale; humaine, accessible, ouverte,.... Equipe pro et agréable de la secrétaire au laborantin. Rdv avec le chef de service biologiste.

** Biopisie / hystéroscopie sous AG / mois précédent la FIV

*** FIV 4 (ICSI) / octobre

11 ovocytes ponctionnés, 10 mâtures, 5 vitrifiés pour une prochaine tentative, 2 embryons obtenus et transférés à J2 ---> et ô mi-ra-cle taux de béta hcg à 424 à J17... Enorme ! Grossesse évolutive

Bouquin du moment

 orgueiletprejuges

Les Mois Passent