Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 avril 2013 1 08 /04 /avril /2013 17:52

Quatre couples qui se battent pour donner la vie...

 

Quatre couples dans les mots / maux desquels nous nous retrouverons forcèment et dont les voix permettront je l'espère de mieux faire comprendre aux autres...

 

Nous ne crions pas ça chaque jour qui passe, mais c'est pourtant ce que nous portons ...

 

France 4 - mercredi 10 avril à 22h25. Une jolie bande annonce qui laisse présager un documentaire respectueux ... ici.

 

Il y aura sans doute énormément d'émotions et de kleenex en boules derrière le petit écran.

 

Une émotion toute particulière à voir Irouwen. Merci à toi pour plusieurs raisons. Tes mots sur le don sont toujours avec moi, jusqu'au (bon) jour j'espère....

 

Repost 0
Published by La Vahiné - dans Tout savoir sur la PMA
commenter cet article
25 novembre 2012 7 25 /11 /novembre /2012 10:16

Pas de tract en bonne et due forme, ni même de slogan, mais tout porte à croire…

 

Mon corps est en grève !

 

Chaines de fabrication arrêtées, lumières éteintes, portes fermées.

 

Flash back. Feu vert pour Endocell. Starting-blocks. En attente du jour où un cycle s’achève et un autre débute…

 

Et puis le compteur impassiblement égraine les jours.

 

J42 !

 

Et ce n’est qu’une étape qui nous mène vers l’inconnu !? Ressentis absents ou énigmatiques, mon oreille collée pour espionner, mes antennes déployées ; là-dedans, c’est le désert.

 

Jusqu’à hier matin ; terrassée par une migraine de cheval : larmes de crocodiles, cure de noir et visite de la cuvette des toilettes. Ca c’est hormonal ou je me rentre dans les ordres !

 

Quand vais-je revoir rouge ?

 

Alors Sherlock ? What are you thinking about ?

 

-       Janvier ; FIV, stimulation arrêtée, kyste,

-       Février ; kyste, trouble du cycle,

-       Mars ; cycle à rallonge, migraines, vient à bout du kyste,

-       Avril : wouah un mois off !!

-       Mai : FIV,

-       Juin : mois off !

-       Juillet : biopsie de l’endomètre,

-       Août : moi off,

-       Septembre : FIV,

-       Octobre : FIV

-       Novembre : il a cru qu’on allait remettre le couvert ; sortir les doses d’hormones et là ras le pompon ; grève à durée illimitée !

 

Passé le test sanguin de grossesse demandé par mon centre PMA (de la provocation oui !), j’ai entamé une cure de duphaston mercredi… En espérant QUE CA MARCHE !!

 

Alors si vous aussi, body said « j’me tire en Polynésie, j’sais pas quand j’reviens » ; vous pouvez toujours me dire combien de temps il s’est barré !??? Au moins, je m’occuperai en faisant des stats inutiles, que pourront lire les auteurs de « retard de règles post FIV » sur google…

Repost 0
Published by La Vahiné - dans Tout savoir sur la PMA
commenter cet article
8 janvier 2012 7 08 /01 /janvier /2012 12:30

Hormis ma miasm-attitude… qui pourrait, si fatigue perdurante il y a, m’emmener à décaler la prochaine FIV qui nous pend au nez (si toutefois un miracle nommé bébé couette n’est pas en train de s’installer ou presque à l’heure où j’écris)… la question récurrente présente en toile de fond est : suis-je prête ?? Prête physiquement ? Mentalement ?

 

Comment mener l’enquête, se questionner ?!

 

Quels outils, méthodes, … utilisés pour répondre à cette question ? Comment mesurer son niveau de « prête ou non », ses capacités à partir au front, ses ressources, …?

 

ELLE, BIBA, … n’ont pas encore sortis de tests pour PMettes « Etes-vous prête à vous faire piquouser partout juste pour le fun (ou sans garantie que votre FIV marche ?) », « Tester votre potentiel PMesque en 15 questions », « Etes vous vraiment prête à tout pour avoir un enfant ? », …

Avec une majorité de u : « Vous êtes la Xena de la PMA. Rien ne vous arrête, ne vous fait peur. Les ponctions sous AG vous font autant d’effet qu’une épilation des demi-jambes … ».

 

CLEARBL*E n’a pas encore sorti son test avec affichage digital pour savoir si c’est la bonne période pour féconder en boite de pétri.

 

Alors ? Me voilà bien paumée !

 

Mon petit corps semble se sentir bien. Reposé. Sans douleur suspecte. Je mange le plus équilibré possible. J’essaye de dormir le plus possible (valable les WE). Je ne vais tout de même pas aller jusqu’à entreprendre la préparation physique d’un alpiniste en vue de l’ascension de l’Everest pour être sûre que je suis fin prête !?

 

Au cœur de cette question, on retrouve les sentiments inséparables ; peur et envie.

 

 

La peur

 

Il a bien fallu avec le temps, et le fait que je n’avais guère le choix, que je dompte ma phobie des aiguilles, des odeurs d’hosto et des hostos tout court. Mais malgré tout, des réminiscences d’angoisse vont et viennent.

J’en viens durant de courts instants à redouter les futurs soins et notamment la ponction.

J’ai une image en tête. C’était à la dernière FIV. Sur mon brancard avec ma belle tenue bleu en synthétique, telle la schtroumpfette, mon cathéter dans le bras, mes membres qui ne parvenaient à se réchauffer. J’attendais qu’on vienne me chercher. Je ne voyais rien car l’anesthésiste n’avait pas voulu cette fois-ci que je garde mes lentilles (chance que j’ai eu à la FIV 1). Et je me disais « tout ça pour avoir ce que d’autres obtiennent à l’issue d’un moment agréable et chaleureux !! ».

Cette peur, je l’ai, vous l’avez. Je l’ai aujourd’hui. Je l’aurais dans 3 mois, 6 mois, … Enfin, j’imagine.

 

Peur du résultat, des résultats, … de l’écho de contrôle (qu’un kyste endo re pointe son nez), de la stimulation, de la ponction, de la fécondation. Oui j’ai peur de tout !! Surtout quand j’y pense à l’avance ! Et bien entendu du résultat final ! Pour cette FIV, nous partons sur des blastocystes ; peur de ne pas avoir d’embryon le jour du transfert.

Peur de souffrir à nouveau, d’avoir à panser les blessures, à chaque fois plus profondes. Peur un jour de plus réussir à me relever et reprendre le cours de ma vie (enfin plutôt de ma vie en mutation).

A moins que tout enjeu lié au résultat final n’ait disparu (auquel cas, je ne ferai plus de FIV) ; je ne vois pas comment cette pression peut s’atténuer.

Je vais dors et déjà reprendre les séances d’auto-hypnose du CD que certaines connaissent.

 

Peur que ce soit dans ma tête que des choses se jouent, des blocages se font… qui font que chaque tentative est un échec en sursis. Cette pensée vient régulièrement me polluer.

Je viens de l’envoyer elle et son lot de déclinaison et d’intensité sous forme d’une grosse boule de neige jetée sur un lac gelé au fin fond d’une forêt en lisière du pôle nord. En espérant qu’elle y reste (si vous avez des tuyaux, je suis preneuse) !

 

 

L’envie

 

L’envie de voir les larmes de joie dans les yeux de celui que j’aime.

L’envie d’abriter en moi une petite vie qui se développe, qui grandit. Une petite vie qui serait le fruit de tout l’amour que nous avons mon Tané et moi l’un envers l’autre, et pour elle. Envie de le porter 9 mois, ou le nombre de mois qu’il faudra pour sa bonne santé.

 

Envie d’accueillir notre enfant dans notre nid, notre home sweet homme, pour le dorloter, le câliner, l’aimer.

 

Envie de lui léguer nos valeurs, lui apprendre ce qu’on sait, apprendre avec lui, découvrir avec lui d’autres chemins, devenir maman,…. Lui donner tout notre amour et notre attention pour qu’il grandisse bien.

 

Envie de tourner la page d’une période longue et douloureuse. Envie d’un grand bonheur. D’instants fugaces d’une intense sérénité.

 

 

 

A cette lecture, je me rends bien compte que l’envie de notre enfant surpasse la peur.

 

Mais je ne sais toujours pas si je suis prête. Peut-être qu’on ne le sait jamais vraiment. Peut-être qu’on ne l’est jamais complètement ? J’ai l’impression que certaines d’entre vous le sont avant l’échéance.

 

Peut-être que c’est seulement moi qui a à chaque veille de réattaquer une bataille hésite entre le champ de bataille et la désertion. Par manque de courage ? Peut-être ?! En même temps, quand on décide pour moi que le choix est fait, qu’il s’agira de la désertion… je ne ressens alors aucun soulagement mais plutôt de la panique à l’idée de devoir renoncer à un nouvel espoir … que celui de la prochaine FIV. Alors !!!? 

Il semble que mon cerveau ait toujours besoin de s'imaginer une porte de sortie, un trou de souris par lequel se sauver au cas où, qu'il y a un autre choix possible et une autre voie possible.

 

 

Je suis peut-être juste comme je suis ? Certainement prête !?

  

Gaëlle Boissonnard. Maman et enfant.

 

carte-carree-gaelle-boissonnard-maman-et-enfant 

     

Edit du matin :

Hier soir, j’écris ce billet. Le téléphone sonne. « Bonne année. Je suis enceinte ». Voilà. Rien de plus à ajouter. Si « ahh facilité et légèreté » quand tu nous tiens, enfin plutôt quand tu tiens les autres. La boule au ventre. Ce matin, des vertiges et la nausée en me levant. On dirait une gueule de bois sans alcool.

Repost 0
Published by La Vahiné - dans Tout savoir sur la PMA
commenter cet article
6 décembre 2011 2 06 /12 /décembre /2011 14:15

C’est l’heure des bilans avant de retourner voir la déesse de la PMA en blouse blanche.

 

Reçus les résultats du bilan d’échec d’implantation. Aucune anomalie au niveau anticorps et thrombophilie. C’est un soulagement.

 

J’ai eu un sursaut quand j’ai lu que mon sang avait été soumis au venin de vipère (on fait de ces choses en labo)… comme si la vipère était là, devant mon nez, à me toiser.

 

Mais encore ?

 

Ce matin, je suis passée au labo chercher les résultats du bilan hormonal. La déesse de la PMA ne voulait pas me le faire faire car « ça ne sert à rien de se faire peur pour rien » ; pas pire phrase à me dire, donc ma Me Frisouilli est passée par là avec son bloc à ordonnances.

Mon cœur ne s’est pas emballé comme je l’avais imaginé. Bien qu’il s’emballe maintenant à l’écrire (je suis devenu d’une émotivité hallucinante… moindre stress et c’est l’emballement cardiaque !).

 

Je pensais à ma Valou, qui est loin mais toujours présente, …

Outre le soutien infaillible de Valou, elle est aussi mon espoir. Deux amours nés de FIV différentes. Avec une AMH à 0,3, Valou a gagné la bataille et aujourd’hui elle pouponne sa jolie puce à croquer, née en octobre.

 

Le chemin entre la porte du labo et la voiture fut interminable. J’aurais voulu que ma main qui serrait fort l’enveloppe en scanne le contenu et me le lise.

Une fois bien assise, au chaud, j’ai ouvert l’enveloppe et tenté de canaliser le circuit de mes yeux qui voulaient tout lire en même temps.

 

Et voici ce que j’ai lu :

LH : 7,56 UI/l

FSH : 9,59 UI/l

E2 : 22,5 pg/ml

Inhibine B : 79 ng/l

AMH : 3,71 ng/l

 

(vachement moins plaisant qu’un extrait du Cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates ou qu'un bon bouquin).

 

Je ne sais pas pourquoi ma FSH est à ce niveau « haut » depuis déjà 4 ans. Mais il me semble que le reste est correct.

 

C’est déjà ça…

 

Maintenant, il faudrait qu’un jour un protocole (ou un cycle naturel tout joli mignon) donne un résultat positif !!

 

Je l’espère si fort.

  bougie Valou, je sais que c'est toi qui a allumé toutes ses petites flammes :)

Repost 0
Published by La Vahiné - dans Tout savoir sur la PMA
commenter cet article
25 novembre 2011 5 25 /11 /novembre /2011 18:21

 (*) : Institut de Sondage de la Vahiné – Journal de Celles qui en ont Ras Le Pompon des FIV.

 

Qui mieux que vous pour exceller en savoirs PMesques. Vous vous en seriez bien passés. Moi aussi.

(Rien à voir mais je déteste les pubs qui vous rendent stupides... j'ai bien failli écrire "qui mieux que Renault peut entretenir votre Renault...!" et pourtant je ne regarde pas les pubs !). 

 

Mais voila, nous sommes des érudits de la PMA, c’est la vie et c’est comme ça.

 

A nous toutes, nous pourrions écrire le meilleur ouvrage non scientifique sur la PMA que la Terre n’ait jamais connu. Ce serait au moins une façon de valoriser cette culture immense et l’expérience acquises au fil d’années délicieuses…

 

En préparation de notre prochaine échéance PMesque (ou rdv avec la gygy pour préparation de la FIV n°3), comme mon savoir est loin d’être encore absolu, j’aurais besoin de réviser mes gammes avec vous, accorder mon violon et récolter vos pépites de savoir et d’expériences…

 

Je cultive ma confiance aux médecins (oui oui je fais d’immenses efforts, et mon cerveau ne s’en trouve pas plus mal…) mais elle n’est pas encore totalement acquise, allez savoir pourquoi….

 

 

Voici, voila, les sujets de mon sondage :

 

 

  • Gamètes de la Vahiné bronzée

 FSH à 9 en 2009. Pas d’autres bilans depuis. Un bilan hormonal à J3-J4 (fsh, lh, amh, …) prévu dans quelques jours mais prescrit par ma généraliste (car la gygy n’en voit pas l’intérêt).

 

Voici les récoltes des premiers épisodes FIVesques :

- 14 noix de coco sur la plage / 10 m(ât)ures -à 7 embryons (protocole long agoniste – déca 3 mg - ménopur 150 – 225 ui)

- 14 noix de coco sur la plage / 6 m(ât)ures -à 3 embryons (protocole long agoniste –– déca 3 mg- ménopur  225 ui)

 

Suite à ces récoltes et mise en culture avec les p’tits poissons clowns de Tané ; 10 embryons obtenus de qualité systématiquement moyenne (score 1 et 2 ou C et D).

 

Bilan du guru : mes noix de coco n’aimeraient pas le protocole long agoniste et il convient d’essayer le protocole court antagoniste… qui est sensé améliorer le schmilblick !

 

1. quel est la théorie de votre cher gygy sur l’intérêt, l’indication, … le toutcequevousvoudrez… du protocole court antagoniste ?...

 

 J’ai lu tout et son contraire : protocole pour les OPK, protocole pour les « mauvaises répondeuses » (qui me fait penser systématiquement à « mauvaises pondeuses »… la classe, manquait plus que la comparaison à la volaille… D’ailleurs j’en viens à me demander s’il y a des volailles infertiles, les pauvres…).

 

Bilan du guru : j’suis jeune (euh ouais relativement), je réagis aux stim, j’ai des noix de coco pré antraux, … Bilan hormonal pas nécessaire.

 

2. quel est la théorie de votre cher gygy sur l’intérêt, l’indication, … le toutcequevousvoudrez… du bilan hormonal en cours de parcours FIV si réponse aux stimulations il y a, …, si problème de qualité embryonnaire il y a à deux FIV consécutives ? d’ailleurs, comment expliquent-ils la qualité embryonnaire lorsqu’elle est moyen bof ? la qualité de la noix de coco n’est-elle vu qu’au travers de la « maturité » ?...

 

 

  • Gamètes du beau Tané musclé 

 Les p’tits poissons clowns sont un peu comme Némo ; une p’tite nageoire en moins ou défaillante, mais rien d’extrême (oligo-éléments et asthéno – dactylo modérée – quelques atypi-ques).

 

Bilan du guru : les p’tits poissons clowns sont à même à faire leur boulot touts seuls comme des grands. Pas besoin de test de fragmentation (le Tané pas alcoolo, fumeur ou autre, et on ne sait de toutes façons rien faire avec le résultat), pas besoin d’ICSI/IMSI. D’autant que cela peut faire éclater les noix de coco (oh !). Donc autant de pas gâcher de noix de coco.

 

3. quel est la théorie de votre cher gygy sur l’intérêt, l’indication, … le toutcequevousvoudrez… du test de fragmentation ? de l’ICSI/IMSI ? le risque de perdre des noix de coco (par éclatement) a-t-il été évoqué ? …

  

 

  • Embryons au monoï de Polynésie

 Par deux fois, deux essais consécutifs, deux embryons de scores moyens ont été transférés à J2. Aucun embryon envoyé au pôle sud (ouf… préfèrent les lagons turquoises).

 

Par deux fois, j’ai eu la sensation que ça ou rien, c’était pareil. Je ne dis pas avoir raison, mais le résultat a été négatif…

 

Un biologiste d’un autre centre m’a dit que ça ne le choquait pas ; embryon pas joli peut devenir beau bébé (s’il le dit). Un autre encore m’a dit qu’il ne voyait AUCUN intérêt à cette pratique sinon de perdre un essai précieux.

 

Bilan du guru : le score embryonnaire n’est donné que comme critère pour la congélation. Les scores moyens n’aiment pas la congélation (et je les comprends). Ca n’a rien à voir avec le résultat.

 

Ah !!! Ah ouais, … moi j’ai lu que la qualité est un peu liée au taux d’implantation !

 

Nous voudrions donc pour la prochaine fois acter que si embryons moyens à J2 il y a, pas de transfert il y aura et culture prolongée. Et rien si rien.

 

Et à discuter si jolis embryons à J2 il y a, soit transfert il y a soit culture prolongée.

 

4. quel est la théorie de votre cher gygy sur l’intérêt, l’interprétation, … du score embryonnaire (uniquement pour congélation, pour évaluer les chances que ça marche, …) ? que penser des embryons moches ? quelles sont leurs pratiques de transfert et ce au fur et à mesure des FIV, … ? auraient-ils transféré des embryons pas zolis zolis à J2 ? préfèrent-ils les beaux J2, les blastos, … ? 

 

 Je sais que ni la religion « blastos » ni la religion « J2 » ne l’emporte aujourd’hui sur l’autre d’un point de vue réussites globales par ponction.

A noter, personnellement, qu’un transfert 5-6 jours après une ponction me semble beaucoup plus confortable, le nid est moins endolori et mieux à même à être accueillant.

 

 

 

 

Vous voilà assommées et certainement fatiguées à l’avance de répondre à ce sondage ! Néanmoins vos informations me seront précieuses, et elles seront précieuses à toutes celles qui les liront, j’en suis sûre.

Nous pourrons également soumettre les résultats à un journal spécialisé et obtenir un prix pour son intérêt notable, et notre courage à … disserter depuis tant de temps sur un sujet qui nous est tombé dessus par malchance.

 

Pour vous remercier, une photo de "mon" paradis au bout du monde;  "Moorea vue de Papeete"

    SANY0376

Repost 0
Published by La Vahiné - dans Tout savoir sur la PMA
commenter cet article

La Vahiné

  • : Tout ce qui passe par la tête et le coeur d'une Vahinée...
  • Tout ce qui passe par la tête et le coeur d'une Vahinée...
  • : Une vahiné qui s'intéresse à une montagne de sujets du plus sérieux au plus plus futile (la couleur du vernis qui donnera de la gaiété à mes mains et ma journée).... et qui attend impatiemment un bébé dans sa vie...
  • Contact

Nos batailles (et aucune victoire)

Rien que d'imaginer entamer la longue description des évènements qui ont ponctué ces dernières années PMesques, phewww... on essaiera donc de faire "court" :

2008 : stimulations avec un gygy que je ne conseillerai pas à ma pire ennemie (quoique... Si vous voulez nom et adresse, demandez moi en mp ;)).

2009 : biopsie du sein, coelio / hystéro (découverte d'un kyste et d'adhérences d'endométriose), tests endocrinos pour une prolactine élevée

2010 : 5 IAC; mai, juin juillet, octobre et novembre

2011 :

* FIV 1 (protocole long agoniste) / janv. fév 

Stim. poussive / 14 ovocytes - 10 mâtures - 7 embryons moyens - 2 transférés (moyens moyens) et 5 abandonnés car n'ont pas la qualité requise par le centre pour être congelés  (je me suis e... à pondre 10 ovocytes mâtures, qui ont été fécondés par des winners putatifs, et le fruit de tous ces efforts et de ces miracles en soi... A-BAN-DON-NES !! hallucinant !)  - un test négatif et une période de grosse fatigue s'en suit; tachycardie, crises d'angoisse, ...

Réjouissances au compteur : 5 prises de sang, 1 IM, 15 sous cut., 1 pose de cathéter, 1 anesthésie générale, 1 arrêt de travail

** FIV 2 (protocole long agoniste) / août. sept

Doses de stim. plus fortes / 14 ovocytes - 6 mâtures  - 3 embryons moyens - 2 transférés (moyens moyens... quand tu nous tiens) et 1 placé en culture prolongé et qui n'a pas tenu (l'abandon; plus jamais, merci !)  - un test négatif, nous sommes sonnés, fatigués, désemparés...

Réjouissances au compteur : 5 prises de sang, 1 IM, 12 sous cut., 1 pose de cathéter, 1 anesthésie générale, 1 arrêt de travail

Nous sommes parents de 10 embryons, pas mal quand même !!! on se réjouit comme on peut !

*** Bilan l'échec d'implantation: RAS

**** Recherche d'anticorps : RAS

 

2012 :

* FIV 3 (court antagoniste) / janvier

Arrêt de la stimulation à J6.

** FIV 3 bis (court antagoniste) / avril

Presque arrêt de la stimulation à J12. 8 /9 ovocytes sur la ligne de départ, 2 ponctionnés ! Désolation...

*** FIV 3 ter (retour au protocole long, quelle collection...) / septembre

La stimulation se passe... 16 ovocytes ponctionnés. 15 vitrifiés matures. Inespéré. Attente déblocage administratif ENDOCELL (merci d'agence de biomédecine)... Préparation de l'endomètre en novembre. Echec de reconstitution du tapis cellulaire au labo d'endocell, 5 ovos perdus au réchauffage, 2 embryons moyens à J2 et peanuts à J5; la TOTALE LOOSE ! 

 

2013 :

* FIV 3 quater  (IMSI) / mars

14 ovocytes ponctionnés, 11 mâtures, 7 embryons à J3, 3 embryons transférés à J3 --> Négatif (pas de surprise) 

Changement de centre PMA. Rencontre avec une gynéco géniale; humaine, accessible, ouverte,.... Equipe pro et agréable de la secrétaire au laborantin. Rdv avec le chef de service biologiste.

** Biopisie / hystéroscopie sous AG / mois précédent la FIV

*** FIV 4 (ICSI) / octobre

11 ovocytes ponctionnés, 10 mâtures, 5 vitrifiés pour une prochaine tentative, 2 embryons obtenus et transférés à J2 ---> et ô mi-ra-cle taux de béta hcg à 424 à J17... Enorme ! Grossesse évolutive

Bouquin du moment

 orgueiletprejuges

Les Mois Passent